Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cyclone Lusi à Vanuatu : le bilan humain s’alourdit



trajectoire observée et prévue du cyclone Lusi, établie le 12 mars 2014 à 09h00 GMT (Source : marine américaine / centre d’alerte aux cyclones -Joint Typhoon Warning Centre,
trajectoire observée et prévue du cyclone Lusi, établie le 12 mars 2014 à 09h00 GMT (Source : marine américaine / centre d’alerte aux cyclones -Joint Typhoon Warning Centre,
PORT-VILA, mercredi 12 mars 2014 (Flash d’Océanie) – Le bilan humain du passage du cyclone tropical « Lusi », qui a frappé en début de semaine le Nord de l’archipel de Vanuatu, s’st significativement alourdi mercredi, avec l’annonce de deux nouvelles victimes, portant ainsi le nombre de morts à trois.
La première victime connue était un pasteur anglican du nom d’Austin Hinge, tué net par la chute d’une branche d’arbre, non loin du village de Lavusi, au Nord de l’île de Pentecôte (Nord), lundi.
Mercredi, l’office régional des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA), depuis son bureau de Suva (Fidji), dans son dernier point de la situation, faisait état de deux autres morts, une jeune garçon sur l’île d’Espiritu Santo et une femme âgée sur l’île de Mallicolo.
Par ailleurs, l’ONU estime que soit sous l’effet des vents violents, soit des inondations provoquées par les pluies torrentielles, au moins quarante mille personnes ont été touchées dans cette région, certaines ayant pu trouver refuge dans des centres communautaires, dans des bâtiments d’administration ou des maisons coutumières de réunion.
De nombreuses sources d’eau potable, dans les îles de cette région, ont aussi été contaminées par l’eau salée.

Au plan des dégâts matériels, dégâts les plus importants concerneraient des maisons d’habitations construites en matériaux traditionnels, mais aussi les cultures vivrières, faisant ainsi redouter une disette à moyen terme.
Dans la capitale Port-Vila, plus au Sud, les structures du marché municipal, situé juste en face du siège du gouvernement, se sont effondrées sous l’effet des vents violents.
Toutes les provinces touchées par Lusi, à Vanuatu, en particulier celles de la partie Nord de l’archipel, ont aussi souffert de dégâts significatifs aux cultures vivrières (taro, ignames, fruits).
Les services d’urgence et de gestion des catastrophes naturelles (National Disaster Management Office, NDMO) tentaient toujours d’établir un contact direct avec plusieurs communautés, en particulier dans les îles de l’extrême Nord de l’archipel (groupe des Banks/Torrès), note l’office onusien.
La Croix Rouge locale est aussi mobilisée, en attendant le déploiement d’éventuels secours venus de l’extérieur.
Toutefois, le gouvernement de Vanuatu n’a pas encore fait de demande en ce sens.

Lusi poursuivait mercredi soir sa trajectoire, modifiée ces dernières heures pour prendre un cap résolument Sud-sud en s’éloignant progressivement de Vanuatu et en rassurant les îles Fidji voisines, qui semblaient un temps directement menacées.
Des avis de forte houle et de vents forts demeuraient néanmoins en place.
Par contre, en Nouvelle-Zélande, les autorités ont maintenu et renforcé leur dispositif de vigilance et d’information aux populations, face au risque d’un impact de Lusi, en fin de semaine, sur l’île du Nord.

Selon le centre d’alerte aux cyclones (Joint Typhoon Warning Centre, JTWC) de Pearl Harbour (marine américaine), toutefois, les prévisions pour les prochains jours font état d’un gain de puissance significatif et non encore réalisé au cours des douze prochaines heures, avec des vents de 140 kilomètres heures au centre et des rafales à 170.
Après quoi, Lusi devrait progressivement perdre en puissance, entrer dans sa phase « extratropicale » à partir de jeudi et se dissiper en fin de semaine, selon les mêmes sources.
Le ministère néo-zélandais de la défense civile et de la gestion des urgences a rappelé aux populations concernées les consignes de sécurité, en prévision de fortes perturbations (notamment des vents violents, des fortes pluies et des risques d’inondations dans les zones côtières) samedi et dimanche prochains.

pad


Dégâts de Lusi à Vanuatu : La carte établie par l’office régional des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA)
[http://unocha.us6.list-manage.com/track/click?u=26049feba1&id=4b139b586b&e=ec9fa01c45]url:
http://unocha.us6.list-manage.com/track/click?u=26049feba1&id=4b139b586b&e=ec9fa01c45


Rédigé par PAD le Jeudi 13 Mars 2014 à 04:25 | Lu 901 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués