Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cyclisme - Tour Tahiti Nui 2018 : Cinquante coureurs sur la ligne de départ


La 24e édition du Tour Tahiti Nui 2018 se déroule du 18 au 24 septembre entre Tahiti et Moorea. Il s'agit du point culminant de la saison de cyclisme sur route en Polynésie française. Cinq journées de course sont au programme et une cinquantaine de coureurs participent à cet événement sportif inscrit au calendrier des grands évènements soutenus par le Pays.


La conférence de presse a eu lieu ce lundi matin
La conférence de presse a eu lieu ce lundi matin
Le calendrier cycliste en Polynésie française comporte deux moments forts : la Ronde Tahitienne et le Tour Tahiti Nui. La Ronde Tahitienne se fait sur une journée et regroupe pour une course conviviale le plus gros peloton de l’année avec environ 500 coureurs. Le Tour Tahiti Nui se fait sur cinq jours et regroupe un peloton d’une cinquantaine de cyclistes semi-professionnels aguerris.
 
La conférence de presse annonçant l’événement s’est déroulée ce lundi matin à l’amphithéâtre de l’institut de la jeunesse et des sports. Le président de la fédération de cyclisme Teva Bernadino a présenté les coureurs participants, il était accompagné du représentant du Pays Raymond Teriitaumihau et des représentants des partenaires Fenua Ma et Opt.
 
Le nouveau directeur technique fédéral Kévin Sireau a rappelé aux coureurs présents quelques points du règlement, les parcours et les règles de sécurité. Rappelons que lors de la dernière édition, un accident terrible avait failli coûter la vie à Thomas Peyroton-Dartet. Première en Polynésie, les coureurs qui jetteront sur la voie publique leurs gels vides se verront infliger une amende pécuniaire de 1000 xpf ainsi que des pénalités en temps.
 
La première étape (mardi) sera un prologue contre la montre sur la ligne droite de la Papenoo qui déterminera qui portera le maillot jaune. La deuxième étape (mercredi) sera un aller-retour Mairie de Punaauia-Teahupo’o Pk 0, la troisième étape (jeudi) sera un aller-retour Pirae-Pueu avec une arrivée au Belvédère, la quatrième étape (vendredi) se déroulera à Moorea et la cinquième étape (samedi) se fera en deux temps : un aller-retour Papeete-Paea avec une arrivée à l’Uranie et un finish sur un parcours en boucle sur le front de mer en nocturne. SB

Teva Bernadino et Kevin Sireau
Teva Bernadino et Kevin Sireau
Parole à Kevin Sireau :
 
Quelques mots sur la participation ?
 
« Cela s’annonce très bien. On a une cinquantaine de coureurs, comme l’année dernière. On a la venue de coureurs étrangers, on a une équipe de métropole complète, on a une sélection de Nouvelle Calédonie, on a deux Chiliens, une Australienne, des Néozélandais… »
 
Les coureurs participent par équipe ?
 
« Oui, pour participer au Tour, il faut une équipe de trois coureurs minimum, peu importe leur provenance. On est pas inscrits sur le calendrier UCI (ndlr fédération internationale de cyclisme) donc on ne peut pas accepter de coureurs professionnels mais les coureurs participants sont des semi-pros, c’est une catégorie juste en dessous des professionnels. »
 
Nos favoris locaux sont au rendez-vous ?
 
« Oui, Taruia Krainer est arrivé de métropole exprès pour le Tour, je pense qu’il va pouvoir se battre sur le classement. On a Teva Poulain, Raimana Mataoa, Toanui Gobrait, Terii Teihotaata et bien d’autres…C’est notre plus grosse course de l’année donc cela va jouer des coudes pour essayer d’être le mieux placé possible. »
 
Un appel à la prudence ?
 
« La sécurité est toujours le souci majeur de toute organisation, même si l’accident grave de l’année dernière ne s’était pas produit. On comprend que pendant la course les coureurs aient tendance à se déporter sur la voie de gauche mais on essaye de les contenir au maximum. On est 42 dans le comité organisateur, on est là pour les mettre en sécurité, avec bien sûr la brigade motorisée de trois gendarmes en moto, une voiture ouvreuse... »
 
« On roule sur une route ouverte, on a qu’une priorité de passage autorisée par le Pays, il faut donc respecter le code de la route. Il y a des zones dangereuses avec des chiens errants donc je fais appel à la prudence et à la vigilance de chacun. »
 
Des amendes et des pénalités pour les détritus ?
 
« Cela se fait beaucoup sur les courses sur route, pas encore ici en Polynésie. Les clubs peuvent mettre en place ce même système s’il le souhaitent. Je trouve que c’est important. Même si on a toute une caravane motorisée, le cyclisme est un moyen de locomotion « écolo » à la base, pourquoi ne pas donc respecter l’environnement du fenua en gardant dans sa poche les contenants des gels énergétiques etc… »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Un grand merci à notre président Teva Bernadino et à tout le comité organisateur du Tour ainsi qu’aux bénévoles. On souhaite une bonne course à tous et que le meilleur gagne. » Propos recueillis par SB

L'amphi de l'Ijspf était plein
L'amphi de l'Ijspf était plein

Le Team Fei-Pi avec au centre Taruia Krainer
Le Team Fei-Pi avec au centre Taruia Krainer

Le Team VCT
Le Team VCT

Le Team Orohena
Le Team Orohena

Le Team Bora Bora
Le Team Bora Bora

Le team Arue avec Terii Teihotaata
Le team Arue avec Terii Teihotaata

Le team venu de métropole
Le team venu de métropole

Le Team Nouvelle Calédonie
Le Team Nouvelle Calédonie

Rédigé par SB le Lundi 17 Septembre 2018 à 15:52 | Lu 1142 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti