Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cyclisme - Tour Tahiti 2018 #3 : Taruia Krainer garde le maillot jaune


La troisième étape du Tour Tahiti Nui 2018 s'est terminée ce jeudi dans la montée du Belvédère. Les coureurs ont dû parcourir 114 km en bouclant un aller-retour Pirae-Pueu. Deuxième au sprint, Taruia Krainer conserve son maillot jaune devant Maxime Urruty et Julien Buisson. Il reste encore deux jours de course avant l'arrivée en nocturne sur le front de mer samedi soir.


Taruia Krainer est arrivé deuxième au sprint dans la montée du Belvédère
Taruia Krainer est arrivé deuxième au sprint dans la montée du Belvédère
Après le prologue et la deuxième étape sur la côte ouest de 135 km, la cinquantaine de coureurs engagés dans ce Tour Tahiti Nui 2018 a dû parcourir 114 km ce jeudi, en réalisant un aller-retour entre Pirae et Pueu, sur la côte est de Tahiti. Avec le col du Tahara’a à l’aller comme au retour, les écarts sont logiquement un peu plus importants qu’à l’issue de la deuxième étape.
 
Raimana Mataoa, troisième au scratch à l’issue de la deuxième étape, a multiplié les problèmes techniques lors de cette troisième étape et ne termine donc pas avec les hommes de tête. La quatrième étape, où de gros écarts pourraient se créer, est prévue aujourd’hui à Moorea sur 88 km. L’arrivée finale se fera sur le front de mer en nocturne samedi soir vers 19H, venez nombreux pour encourager les coureurs. SB

Le Tour Tahiti Nui 2018 sera-t-il remporté par un Tahitien ?
Le Tour Tahiti Nui 2018 sera-t-il remporté par un Tahitien ?
Parole à Taruia Krainer :
 
Ton analyse de l’étape ?
 
« J’avais tout le monde « au cul » comme on dit dans le jargon. J’ai vu les gars de mon équipe rouler, tirer le peloton, ils en ont bien bavé, ils ont bien maitrisé la situation. Vers Taravao, j’ai pris la main à mon compte, je suis allé chercher tous les gros calibres. Je ne me sentais pas non plus super, je me suis demandé si cela valait le coup de continuer comme ça vu qu’ils étaient que trois à rouler. »
 
« On peut perdre beaucoup de temps sur des étapes comme ça, quelqu’un peut partir et prendre deux-trois minutes d’avance. Donc c’était compliqué à gérer, finalement on a réussi à s’en sortir, je fais deuxième et je prends quelques bonus. »
 
Les étapes s’enchainent, la récupération va être importante ?
 
« Oui, il reste encore trois courses, l’objectif c’est d’arriver au pied des bosses groupés. Ça va être dur encore mais avec l’étape d’aujourd’hui il y a des écarts sur les trois, quatre, cinq, six premiers donc cela sera plus facile à maitriser sur les jours à venir. »
 
Content de garder le maillot jaune ?
 
« Oui, je suis content car derrière il y a des écarts. On arrive à deux avec Julien Buisson, le troisième c’est Maxime Urruty qui arrive un peu détaché donc j’arrive à lui prendre du temps, alors que Buisson j’avais déjà 13 secondes d’avance sur lui. C’est infime mais on va s’accrocher. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Jeudi 20 Septembre 2018 à 15:34 | Lu 1812 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti