Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Crise des MNT dans le Pacifique : des mesures urgentes s'imposent



NADI, le 5 mai 2014 - Les directeurs de la santé des pays océaniens se réunissent aujourd'hui afin d'étudier les mesures absolument nécessaires pour enrayer la crise des maladies non transmissibles (MNT) qui affecte le Pacifique.
Voilà l'une des nombreuses questions qui seront examinées lors de la deuxième Réunion des directeurs de la santé des pays océaniens, organisée par le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) et ses partenaires régionaux à Nadi (Fidji), du 29 au 30 avril 2014.

Quelque 70 % de l'ensemble des décès survenus dans le Pacifique sont imputables à des MNT telles que le diabète, les cardiopathies et le cancer ; pourtant, nombre de ces maladies sont évitables.

Certains États et Territoires insulaires océaniens affichent des taux de diabète figurant parmi les plus élevés du monde, la prévalence de cette maladie étant dans de nombreux cas plus de deux fois supérieure à la moyenne mondiale.

« Les dix pays affichant les taux de prévalence du surpoids et de l'obésité les plus élevés du monde se situent dans le Pacifique ; à peu de choses près, il en va de même pour les taux de diabète.
Et ces affections constituent des facteurs importants de MNT.
La région peine à supporter la charge qui pèse sur les individus, les familles, les communautés, les systèmes de santé, les économies océaniennes et, plus généralement, le développement », a souligné le docteur Paula Vivili, Directeur par intérim de la Division santé publique de la CPS.

« Des mesures urgentes s'imposent.
Heureusement, il existe des stratégies éprouvées, abordables et financièrement avantageuses », a-t-il ajouté.

La CPS, la Banque mondiale, l'Organisation mondiale de la Santé et le Forum des Îles du Pacifique collaborent avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande afin d'élaborer un rapport détaillé sur la feuille de route relative aux MNT.
Ce rapport met en lumière les activités multisectorielles menées aux échelons national et régional pour endiguer la crise provoquée par les MNT dans le Pacifique et doit être présenté, pour examen, lors de la Réunion conjointe des ministres de l'Économie des pays membres du Forum et des ministres de la Santé des pays océaniens, prévue en juillet 2014.

« Parmi les quatre stratégies essentielles auxquelles les pays ont recours, on peut citer l'intensification de la lutte antitabac, les mesures visant les produits alimentaires et les boissons en lien avec les MNT et destinées à mieux réglementer leur commercialisation, l'amélioration de l'efficacité des dépenses de santé par une réaffectation des rares ressources de santé disponibles à la prévention primaire et secondaire ciblée des cardiopathies et du diabète, et le renforcement des activités de recherche et de la base de connaissances en vue d'améliorer la planification », a précisé le docteur Vivili.

Le Rapport sur la feuille de route relative aux MNT recense 32 autres activités multisectorielles qui pourraient être retenues par les pouvoirs publics océaniens pour combattre les MNT.
Ces interventions sont recommandées à de multiples ministères, dont le cabinet du Premier ministre, les ministères de l'Agriculture, de l'Éducation, de la Santé et du Commerce.

Rédigé par Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) le Mardi 6 Mai 2014 à 06:07 | Lu 370 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués