Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Covid : Des morts dans les îles



Tahiti, le 15 août 2021 - Le week-end a été endeuillé par de nouveaux décès liés à l'épidémie à Tahiti mais aussi dans les îles. Les structures de soins sont à bout de souffle pour tenter de prendre en charge les patients atteints des formes les plus graves du Covid.

Une nouvelle fois, le bilan du week-end est dramatique sur le front de la lutte contre l'épidémie de Covid qui touche l'ensemble de la Polynésie française, îles éloignées comprises cette fois-ci. Si la première grande vague épidémique de fin 2020-début 2021 avait relativement épargné les archipels et si le Centre hospitalier de Taaone avait permis d'absorber l'afflux de malades en arrivant à une situation de quasi-saturation, la donne est différente avec cette deuxième vague extrêmement rapide liée à la propagation du variant Delta. Les structures de soins sont mises à très rude épreuve.
 
Des morts à Raiatea, Huahine et Moorea
 
Le bilan officiel de la progression de l'épidémie ne sera connu que ce matin. Mais selon les informations recueillies par Tahiti Infos, on dénombre ce week-end au moins huit décès samedi et deux décès dimanche au centre hospitalier à Tahiti, mais aussi un mort à Huahine, un à Raiatea et plusieurs à Moorea. Citant des sources médicales, Polynésie la 1ère annonçait également dimanche un taux d'incidence passé à 1 954/100 000, plaçant la Polynésie dans une situation sanitaire encore plus grave que celle des deux autres territoires ultramarins français les plus touchés par l'épidémie et confinés depuis plusieurs jours. Nos confrères de Pamatai annonçaient dimanche 213 personnes hospitalisées, dont 34 en réanimation, et un service de la morgue de l'hôpital en difficulté pour gérer le nombre des décès.
 
“On entend les soignants pleurer en service de réanimation à l'hôpital”, affirmait-on ce week-end du côté des autorités sanitaires du Pays. Au Centre hospitalier de Taaone, la réanimation est saturée et dispose d'une triste liste d'attente notamment pour accueillir des patients des îles. “Ce qui est choquant, c'est qu'il y a des personnes non-vaccinées en réanimation, quand des malades vaccinés ne peuvent y entrer faute de place”, se désolaient dimanche les autorités sanitaires. La vaccination a encore progressé ce week-end, avec notamment 3 043 nouvelles vaccination pour la seule journée de samedi lors de laquelle un nouveau vaccinodrome a été ouvert à la présidence. Une prise de conscience néanmoins trop tardive pour éviter la catastrophe sanitaire actuelle au fenua.
 
L'hôpital de Moorea saturé
 
Sur l'île de Moorea également, le responsable de la structure, le Dr Philippe Biarez, regrettait samedi sur TNTV la très forte proportion de patients non-vaccinés dans ses murs avec un seul malade vacciné sur l'ensemble des patients passés par les urgences de l'île soeur… Sans service de réanimation, avec seulement deux lits en soins intensifs et un service Covid saturé, l'hôpital ne peut plus transférer ses malades les plus gravement atteints à la réanimation de l'hôpital de Taaone. Puisqu'elle aussi est saturée.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 15 Août 2021 à 19:51 | Lu 10620 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers