Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Covid-19 : Confinement général en Polynésie



Tahiti, le 20 mars 2020 - Un confinement général est imposé à l'ensemble de la population à compter de samedi 21 mars 0 heure en Polynésie française, pour faire obstacle à la propagation dans la collectivité du coronavirus Covid-19 dont le nombre de cas connus a été multiplié par cinq en moins d'une semaine. Le pays passe directement en phase épidémique de niveau 3.

L'annonce a été officialisée ce vendredi matin lors d’une conférence de presse donnée conjointement par le haut-commissaire Dominique Sorain et par le président Édouard Fritch. Un confinement général est imposé à tous sur l'ensemble de la Polynésie française dès samedi 21 mars, 0 heure. Et ce pour une durée de 15 jours éventuellement renouvelable en fonction de "réévaluations régulières".

Il s’agit de mettre tout en œuvre pour stopper la propagation alarmante du coronavirus Covid-19, dont le nombre de cas connus a été multiplié par cinq en l’espace de cinq jours. La collectivité passe directement en phase épidémique de niveau 3.

"Limitez vos contacts en dehors de la maison", a exhorté vendredi le représentant de l'État en Polynésie française. "Il n'y a pas de vaccin pour cette maladie. Le seul remède, c'est notre comportement." A sa suite, lors de cette intervention conjointe diffusée en direct sur les chaînes de télévisions locales, le président Edouard Fritch s'est adressé en tahitien à la population.

>> Les règles de confinement général :  ICI

Déplacements sous contrôle
 
À compter de ce samedi, les déplacements sont restreints aux seuls motifs professionnels ou indispensables. Une attestation devra être remplie pour chaque déplacement.

>> L'attestation de déplacement dérogatoire, pour les particuliers. À télécharger ICI
>> Le justificatif de déplacement professionnel. À télécharger ICI

Les commerces seront fermés à l'exception des magasins d'alimentation, des boulangeries, des pharmacies et des stations-service. Les banques et services financiers postaux continuent d'assurer les services de bases. Les distributeurs de billets automatiques seront alimentés durant la période de confinement général.

Pour les déplacements professionnels, seuls sont autorisés les trajets domicile-travail ou inversement. Les modalités d'accès aux commerces qui demeurent encore en activité doivent être précisées dans la journée de vendredi.

Les rassemblements sont interdits sur la voie publique et dans la sphère privée. Les forces de l’ordre procèderont à des contrôles réguliers. À ce titre, le haut-commissaire a précisé que dans ce cadre, elles n'agiraient pas, pour l'heure, en matière de "lutte contre la délinquance", mais pour vérifier le "respect de mesures citoyennes et sanitaires destinées à nous protéger".

"Catastrophe majeure"
 
Les maires doivent être saisis dans la journée afin d’activer les plans communaux de sauvegarde, commune par commune. Ce dispositif de gestion d'un événement de sécurité civile permet de coordonner l'information préventive et la protection de la population en cas de survenance d'une "catastrophe majeure".

Dans ce contexte, le Heiva I Tahiti 2020 est annulé "les groupes n'étant pas en état de le préparer".

Depuis lundi 16 mars, le nombre de personnes formellement identifiées en Polynésie comme infectées par le coronavirus Covid-19 est passé de trois à quinze. Seul l'archipel des îles du Vent semble touché pour l'instant.

Depuis le 11 mars dernier, plusieurs mesures ont été décidées pour faire obstacle à l'entrée ou à la propagation du virus en Polynésie française : arrêt de l'activité de croisière ; restriction d'entrée sur le territoire aux seuls résidents ; limitations strictes des déplacements inter-îles depuis jeudi et interruption des vols commerciaux jusqu'à nouvel ordre à partir de dimanche 22 mars ; mise en quarantaine systématique des résidents de retour en Polynésie. "Il faut désormais éviter le retour massif de ceux d'entre nous qui ne vivent pas en permanence au fenua", a conseillé le haut-commissaire. "C'est les protéger eux-mêmes ; c'est nous protéger aussi."

Voir la vidéo de l'intervention conjointe du haut-commissaire Sorain et du président Fritch, ci-dessous. 


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 20 Mars 2020 à 10:14 | Lu 12701 fois

Tags : CORONAVIRUS





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus