Tahiti Infos

Covid-19: Bali assouplit ses règles de quarantaine et de visa en vue de sa réouverture


SONNY TUMBELAKA / AFP
SONNY TUMBELAKA / AFP
Denpasar, Indonésie | AFP | lundi 07/03/2022 - L'île touristique de Bali, en Indonésie, a supprimé mardi la quarantaine pour les voyageurs vaccinés de plus de 20 pays et réintroduit les visas à l'arrivée des vacanciers, en vue d'une réouverture du pays après deux ans de pandémie de Covid-19.  

Cet allègement des contraintes intervient alors que la vague des infections au variant Omicron diminue dans l'archipel du sud-est de l'Asie, et après que certaines compagnies aériennes internationales ont repris leur vols directs vers l'Indonésie ces dernières semaines.

"Le président Joko Widodo a accepté d'essayer une politique de non-quarantaine pour les touristes étrangers en voyage à Bali à partir du 7 mars", a annoncé le ministre des Affaires maritimes et de l'Investissement, Luhut Binsar Pandjaitan, au cours d'une réunion d'information.

Les voyageurs seront exemptés d'isolement s'ils sont doublement vaccinés et s'ils présentent un test PCR négatif, et devront justifier de la preuve d'une réservation à l'hôtel pour quatre jours.

Les visas à l'arrivée ont été suspendus il y a deux ans, quand la pandémie a frappé l'Indonésie pour la première fois, mais ils seront de nouveau accessibles aux voyageurs de 23 pays, dont l'Australie, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon ou la France.

"Si cet essai est un succès, nous supprimerons la quarantaine pour les voyageurs de tous les pays le 1er avril, ou même avant", a ajouté le ministre.

Le gouverneur de l'île, Wayan Koster, a déclaré vendredi que la levée des restrictions est essentielle pour relancer le secteur du tourisme, qui était, avant la pandémie, la principale source de revenus de Bali. 

Près de 6,3 millions de touristes étrangers ont visité l'île à majorité hindoue en 2019, mais leur nombre a chuté lorsque l'Indonésie a fermé ses frontières pour se protéger du virus.

"Nous devons proposer des règles de voyages compétitives pour les touristes étrangers, car d'autres pays ont rouvert leur secteur touristique plus tôt", a ajouté Wayan Koster. "Le tourisme à Bali a été suspendu pendant deux ans, c'est le moment de le récupérer". 

La dernière vague de contaminations, alimentée par Omicron, a atteint en février un pic de 64.000 cas quotidiens en Indonésie, mais le nombre d'infections a depuis considérablement baissé pour atteindre environ 25.000 cas dimanche. 

Les vols internationaux sont de nouveau opérationnels, proposant des services quotidiens depuis Singapour et des liaisons avec l'Australie.

le Lundi 7 Mars 2022 à 05:16 | Lu 186 fois