Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Coup d'envoi du procès pour favoritisme présumé dans l'affaire du marché du câble Honotua



Emile Vernaudon, ministre des Postes et télécommunications, a été le premier à passer à la barre.
Emile Vernaudon, ministre des Postes et télécommunications, a été le premier à passer à la barre.
PAPEETE, le 1er février 2016 - Huit ans après la signature du marché à 8,9 milliards entre l'OPT et Alcatel pour la pose du câble sous-marin de l'internet polynésien, entre Tahiti et Hawaï, le tribunal juge jusqu'à vendredi les soupçons de favoritisme qui pèsent sur cette opération.


Le procès s'est ouvert ce lundi par un long rappel chronologique des faits, et les auditions d'Emile Vernaudon, ministre des Postes et télécommunication à l'époque, puis de Georges Puchon, conseiller économique au début du projet. Les deux hommes, accompagnés de huit autres prévenus, sont mis en examen pour favoritisme ou recel de favoritisme dans l'attribution à la société Alcatel en 2008 de ce juteux chantier de près de 9 milliards de francs.

Leurs co-prévenus sont d'anciens dirigeants d'Alcatel, d'anciens consultants d'Alcatel passés conseillers techniques à l'OPT à l'époque, et trois anciens présidents du conseil d'administration de l'OPT : Alphonse Teriierooiterai, Jean-Paul Barral et Jean-Alain Frébault. Les débats s'achèveront vendredi et la décision ne sera pas rendue avant plusieurs semaines dans ce dossier où la justice soupçonne l'OPT d'avoir pris ses aises avec le code d'attribution des marchés publics.

Emile Vernaudon s'est contenté de répéter qu'il n'avait fait que déclencher la mise en œuvre du projet par sa signature en tant que ministre, poste duquel il avait démissionné avant le processus de finalisation des appels d'offre, et auquel il n'avait plus d'intérêts. Georges Puchon a lui déclaré qu'il avait quitté le navire quand le directoire de l'OPT avait modifié sans l'en informer le schéma initial qu'il avait imaginé pour l'opération. Les débats se poursuivent demain, les représentants d'Alcatel ne se sont pas encore exprimés.

Le président du tribunal a précisé qu'il allait s'attacher à tirer au clair la réalité des relations entre les différents protagonistes de ce dossier qui renvoie à une époque de grande instabilité politique sur fond de féroces luttes d'influences.


Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 1 Février 2016 à 18:21 | Lu 1567 fois

Tags : HONOTUA, JUSTICE






1.Posté par Mathius le 02/02/2016 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le président est marrant de candeur, si il comprend que pratiquement tous les hommes politique en POLYNESIE couchent dans le même lit le soir venu et se trahissent au levė du soleil , il comprendra que l'OPT fut un tiroir caisse pendant des années ã certains chefs de partis alliés des présidents du Pays. Mais le pire dans ce scandale est le garant de la légalité qui fermait les yeux volontairement pour le jour venu faire une charrette des politiques génant.
Quel jeu ã jouė exactement ce haut fonctionnaire d'état dettaché a l'opt pour?
Voila une enquête pour la presse investigation, malheureusement elle n'existe pas en POLYNESIE , pourquoi?

2.Posté par boran le 02/02/2016 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a cette allure la , le jugement aura lieu apres la mort de certains mafieux,et l;affaire sera oubliee et classee.

3.Posté par beaulieu le 02/02/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Huit ans après, ça fait long quand même, bien des mémoires ont flanché depuis.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 17:14 Un bateau cargo infesté par la Punaise diabolique

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:31 Ivre, il menace sa famille avec un harpon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués