Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Cosso & Co : un premier concert Ô Belvédère



TAHITI, le 22 juillet 2020 - Pierre Cosso prépare son premier "vrai concert". Auteur, compositeur et chanteur, il a d’abord monté le groupe Cosso Gang qui a fait une brève apparition sur scène fin 2019. Le groupe a évolué pour devenir Cosso & Co.

"C’est un rendez-vous qui me tient vraiment à cœur", confie Pierre Cosso, "mon premier vrai concert". L’auteur, compositeur et chanteur sera sur la scène au restaurant Ô Belvédère samedi avec son nouveau groupe Cosso & Co. Il joue également de la guitare.

Il a choisi cet espace car il apprécie particulièrement l’ambiance et le décor, "tous ces objets du passé qui contribuent à en faire un endroit chaleureux".

Pierre Cosso présentera des textes et compositions sur lesquelles il travaille depuis deux années. "Ce sont des heures de travail, des nuits blanches, des doutes, c’est pourquoi le rendez-vous est très important pour moi. Quand on écrit, on finit par avoir envie de partager avec d’autres ce qu’on a créé."

Il y a 17 titres au total, intitulés Six roses, Parole de papa, Marie dans l’air, Brune et Blonde de Java… Ils ont diverses influences, rock, blues, bossa, pop. Ils naviguent d’un registre à un autre.

De l’amour et de l’humour

Ce sont des chansons qui parlent de la nostalgie, de la famille, d’amour avec une touche d’humour. Elles racontent la vie de l’auteur ou bien s’inspirent de rencontres ou d’événements rapportés.

Par exemple, "en Polynésie, nous avons la chance d’avoir plusieurs familles, j’ai un grand-père fa’a’amu dont je parle dans l’une de mes chansons et à travers qui je rends hommage à ceux qui sont partis à la guerre".

Pour interpréter ces titres, il y a d’abord eu le Cosso gang fin 2019. Ce groupe a évolué, il est devenu Cosso & Co. Il est composé de deux "rescapés du Cosso gang" : Éric Chalons à la guitare et Patrick Borga, au clavier.

Juste avant le confinement, au hasard de rencontres, le batteur Stéphane Rossoni et le bassiste Wats Lega ont rejoint le noyau dur.

"On ne présente plus Stéphane, quant à Wats, c’est un des meilleurs bassistes de Polynésie, il a une classe internationale", se réjouit Pierre Cosso. Vaitiare et Riccardo sont, eux, les chœurs, "ils donnent des ailes aux chansons".

Ce qui plaît à Pierre Cosso, ce qui le touche, "c’est la bonne entente artistique et humaine. Tout le monde aime les chansons, tout le monde est impressionné par tout le monde. Il y a un profond respect des uns envers les autres".

Concert et album

Une fois les chansons dévoilées, elles deviennent "universelles", dit Pierre Cosso. "J’espère que le public les recevra avec autant de cœur que j’ai eu à les composer."

Pour la suite, le groupe doit faire la première partie de Jean-Louis Aubert si le concert est maintenu. Il devrait aussi assurer une soirée à La Plage.

L’enregistrement des titres pour un album est également au programme, ainsi qu’une tournée en France. Le producteur métropolitain Lionel Ducos soutient le projet. Il assistera au concert à l'Ô Belvédère.

En attendant, Gang de rêve a été enregistré en 2019 et un clip a été tourné pendant le confinement et mis en ligne. Il met en images le texte Brune et blonde de Java.



Une vie après la Boum

Pierre Cosso a été révélé par le film La Boum 2 de Claude Pinoteau, sorti en 1982. Il y joue le petit ami de Sophie Marceau, Philippe. Il a poursuivi une carrière de comédien au cinéma en France, en Italie, aux États-Unis., apparaissant dans des films comme Rosa la Rose, La candide madame Duff, La Romana ou bien encore Le Loup-garou de Paris.

Il a également joué dans des séries télévisées comme Les Cœurs brûlés, Les Yeux d’Hélène, Flic de choc. Entre 2000 et 2002, il a joué dans Ladies night au Théâtre rive gauche à Paris avant de partir en tournée. La comédie est inspirée du film The Full monty.

Il a enregistré plusieurs 45 tours dès les années 1980. Il revient à la musique pour de bon.


Pratique

Une vie après la boum, le samedi 25 juillet à 18h30 au restaurant Ô Belvédère.
À partir de 18h30.


Crédit : Jérémy Rigal.
Crédit : Jérémy Rigal.

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 22 Juillet 2020 à 12:16 | Lu 1607 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:38 Freelove, hymne à l’amour, plaisir des sens

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:30 Le concert Tu’iro’o va réveiller To’atā

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus