Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Coronavirus: après Mulhouse, l'armée à Ajaccio pour évacuer des patients



Ajaccio, France | AFP | vendredi 20/03/2020 - Pour la deuxième fois en quelques jours, l'armée française va être mise à contribution dans la lutte contre le nouveau coronavirus: après l'évacuation par avion militaire de patients de Mulhouse, la marine va transférer ce week-end des malades de Corse vers la Côte d'Azur.

Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre de la Marine nationale ira à Ajaccio ce week-end pour "l'évacuation sanitaire de patients atteints du Covid-19" vers des établissements de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a annoncé la préfecture de Corse.
Cette mesure prise par le président Emmanuel Macron "a pour but de soulager le service de réanimation du centre hospitalier d'Ajaccio afin d'anticiper la réponse de l'hôpital aux besoins d'hospitalisation des patients les plus graves", a précisé la préfecture.
"Il entrera en action a priori dimanche et permettra de transférer entre 12 et 14 malades placés en réanimation vers les hôpitaux de la Côte d'Azur", a indiqué à l'AFP le préfet de Corse Franck Robine. "On anticipe une vague d'augmentation du nombre de cas de coronavirus pour la fin de cette semaine ou le début de la suivante", a-t-il ajouté.
La Corse, qui compte 340.000 habitants dont 94.000 sont âgés de 60 ans et plus (29% contre 25% en France métropolitaine) selon l'Insee, dénombrait vendredi 168 cas confirmés de coronavirus, selon les autorités sanitaires locales. L'épidémie y a jusqu'à présent fait sept morts. "On a une très forte concentration sur Ajaccio avec 138 cas", a indiqué le préfet.
"On a actuellement à Ajaccio 15 lits de réanimation et on en aura 26 ce week-end grâce à l'envoi d'équipement et l'aménagement de l'hôpital", a-t-il ajouté. Il y a également "21 lits de réanimation à Bastia".
Le Tonnerre, actuellement en rade de Toulon, dispose d'un véritable hôpital embarqué, avec deux blocs opératoires et 69 lits médicalisés, avec une extension possible à quelque 250 lits. Le bâtiment compte un équipage d'environ 200 personnes.
"On va mettre le bateau en mode +Citadelle+, le système de ventilation sera complètement isolé pour l'hôpital, il n'y aura aucun échange d'air entre l'hôpital et le reste du bateau", a précisé à l'AFP la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime à Toulon.
Les équipes soignantes qui monteront à bord sont en cours de constitution, a précisé à l'AFP un porte-parole de la Marine. "Il y aura des renforts de médecins, de réanimateurs, d'infirmiers...", a indiqué la préfecture maritime.
 

- L'armée mobilisée -

 
Les armées sont également en train de rassembler le matériel nécessaire au transport des patients, en particulier des respirateurs, qui seront fournis par les hôpitaux.
"C'est une très bonne chose, ils vont nous vider la réanimation pour libérer des places", a réagi auprès de l'AFP un médecin de l'hôpital d'Ajaccio souhaitant garder l'anonymat. "Ils ont déjà commencé hier avec des évacuations sur Marseille" par avion sanitaire, a-t-il indiqué, précisant que la situation était gérable dans l'établissement. "Mais tout le monde sait que ça va s'aggraver et les réa anticipent et ils ont raison".   
Le service de santé des armées (SSA) prévoit également de commencer à déployer ce week-end un hôpital militaire de campagne avec 30 lits de réanimation encadrés par une centaine de personnels soignants du SSA à Mulhouse, afin d'aider à désengorger l'hôpital civil, saturé par un afflux croissant de malades du coronavirus.
Mercredi, un A330 médicalisé de l'armée de l'Air avait déjà évacué six patients des hôpitaux de Mulhouse et Colmar vers des hôpitaux militaires de Marseille et Toulon. Le Haut-Rhin est un foyer majeur de la maladie depuis un grand rassemblement évangélique fin février à Mulhouse. Les trois premiers cas identifiés à Ajaccio étaient également des personnes qui avaient participé à ce rassemblement.
Quelque 117 lits dont 40 de réanimation sont mis à disposition des malades atteints du Covid-19 dans cinq hôpitaux militaires sur le territoire national.
Le ministère des Armées a par ailleurs décidé de mettre cinq millions de masques chirurgicaux à disposition du ministère de la Santé, alors que la France en manque cruellement.
Enfin, des équipes du ministère spécialisées dans le domaine de la protection nucléaire, radiologique, biologique et chimique "travaillent d'arrache-pied pour tester toutes sortes de masques qui pourraient constituer des alternatives aux masques utilisés en ce moment", a indiqué la ministre des Armées Florence Parly dans un entretien au Parisien.

le Vendredi 20 Mars 2020 à 06:26 | Lu 482 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus