Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Consternation après le cambriolage du centre Fare Arii à Moorea



Tahiti, le 1er août 2020 - Le centre Fare Arii d’Afareaitu à Moorea a été cambriolé dans la nuit de mercredi à jeudi dernier. De la nourriture ainsi que des machines à coudre et des perceuses ont été emportés par les voleurs. Le personnel accuse clairement des jeunes « habitués » du district. Une plainte a été déposée  à  la gendarmerie nationale de Moorea mais aucun suspect n’a encore été appréhendé. 
 
Le centre Fare Arii de l’association Teaatira Huma Mero de Moorea-Maiao, qui accueille des adultes en situation de handicap à Afareaitu, a été cambriolé dans la nuit du 29 au 30 juillet dernier. Les cambrioleurs ont forcé la porte de la cuisine pour voler de la nourriture stockée dans le congélateur du centre. « Ils ont tout pris. Des cartons de poulet, des paquets de viande, des rouleaux de hachis. Toute cette alimentation, qui représentait une valeur de 20000 Fcfp, était stockée pour l’association», déplore Hortense Paquier, secrétaire comptable de l’association.  
 
Après avoir visité la cuisine, les cambrioleurs sont entrés dans le bureau du secrétariat  pour dérober du matériel. Des machines à coudre ou encore des perceuses qui étaient utilisées par les élèves du centre pour leurs activités, ont ainsi disparu. Bien qu’aucune trace n’ait été laissée par les voleurs, le personnel n’a aucun doute sur leur identité. « Ce sont des jeunes adolescents ainsi que des adultes qui habitent dans le district d’Afareaitu. Ils sont une vingtaine à venir régulièrement dans la cour du centre Fare Arii. On a beau les voir pour leur expliquer quelle est l’utilité de notre centre mais ils viennent quand même salir nos structures. Ils s’en foutent complètement. Il  n’y a rien à faire», constate amèrement Hortense Paquier. 
 

Le personnel "désespéré"

Si la brigade de gendarmerie de l’ile sœur est venue sur place pour mener son enquête, cela ne va pas pour autant rassurer  le personnel du centre. « Je travaille ici depuis 1999 et nous avons déjà été cambriolés plusieurs fois. Des plaintes ont à chaque fois été déposées, mais il n y a jamais eu de suite, ni de retour de la gendarmerie. On nous a notamment  volé notamment des tondeuses, des débroussailleuses  et autres matériels. Nous sommes désespérés. On ne sait plus quoi faire », confie la secrétaire avant d’ajouter : « Il faut peut-être demander aux parents de ces jeunes de rester à la maison. Mais ces derniers sont livrés à eux même. Ce cambriolage n’est qu’une preuve de ce qui se passe». 
 
Le personnel prévoit désormais de fermer complètement l’accès de la cour du centre  Fare Arii au public. Une décision qui serait « peut être la seule solution possible pour éviter à nouveau des vols ». Le centre Fare Arii, qui propose des formations adaptées ainsi que des activités d’insertion professionnelle à 30 adultes de 17 ans et plus en situation de handicap, prépare actuellement sa rentrée pour le 12 août prochain.

Rédigé par Toatane Rurua le Samedi 1 Août 2020 à 11:57 | Lu 3157 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Août 2020 - 21:59 ​28,6 milliards sous conditions

Mardi 4 Août 2020 - 20:47 Quatre fonctionnaires sans stage au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus