Tahiti Infos

Condamnés pour avoir dévalisé une pizzeria


Le groupe avait cambriolé une grande partie de la roulotte/pizzeria Bella Mia à Faa'a (© AFP)
Le groupe avait cambriolé une grande partie de la roulotte/pizzeria Bella Mia à Faa'a (© AFP)
Tahiti, le 19 août 2021 - Pendant le confinement de mars 2020, un groupe de cinq jeunes avaient cambriolé une pizzeria de Faa'a, emportant une grande partie du matériel avec eux. Le tribunal correctionnel de Papeete les a condamnés hier à des peines allant du simple TIG à la prison ferme.

Des amis et des feti'i. En mars 2020, ce groupe de cinq jeunes majeurs avait profité du confinement pour dévaliser, sur deux jours, la pizzeria Bella Mia située à Faa'a.

Crêpière en fonte, friteuse, pétrin, tiroir-caisse, balance de cuisine, bac, bonbonnes de gaz, motocyclette 125cc avec son box de livraison pizza, projecteur Led figurent parmi tant d'autres objets volés. Tout ou presque y était passé.

Poursuivis pour vol par effraction, et en réunion, seuls deux mis en cause étaient présents hier à l'audience. Le plus âgé, détenu pour autre cause, assiste à son jugement depuis un parloir du centre de détention de Tatutu à Papeari. Le plus jeune, beau-frère du premier, comparaît libre. “C'est un primo-délinquant et sa participation dans le cambriolage est la plus faible”, le défend son avocat Me Fromaigeat. “Il s'est contenté d'aider à porter du mobilier, comme un micro-onde et un ventilateur, pour que son beau-frère lui remette 30 000 Fcfp”.

Si le procureur requiert des peines de 6 mois de prison avec sursis jusqu'à 18 mois de prison ferme, le tribunal condamne les beaux-frères à 120 heures de travail d'intérêt général pour le plus jeune et 6 mois de prison pour le détenu. Les absents, jugés en contradictoire à signifier, sont condamnés à des peines de 8 à 12 mois de prison ferme. Tous devront s'acquitter d'une amende de 5 000 Fcfp pour non-respect du confinement.

 

Rédigé par Valentin Guelet le Mercredi 18 Août 2021 à 10:55 | Lu 2407 fois