Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Colère autour du navire chinois échoué à Arutua



Tahiti, le 6 avril 2020 – Les photos des cales du navire chinois échoué à Arutua il y a deux semaines ont déclenché la colère des internautes, qui craignent des pêches illégales dans la zone économique exclusive (ZEE) polynésienne. La vice-présidence assure qu’il n’en est rien.
 
Deux semaines après son échouement à Arutua, le navire de pêche « Shen Gang Shun 1 » suscite l’ire des réseaux sociaux après la publication de clichés du contenu de ses cales pleines. Les internautes craignent que le navire chinois n’ait pêché dans les eaux polynésiennes, TNTV rapportant notamment la présence de chair et d’ailerons de requins dans la cargaison. Rappelons que ce navire s’était échoué le samedi 21 mars dernier à la suite d’une avarie, et que ses 36 marins pêcheurs avaient dû être hélitreuillés en urgence. Dans un communiqué diffusé lundi, la vice-présidence a invité « à la retenue » et « en particulier dans les commentaires publiés sur les réseaux sociaux », assurant que les services de l’Etat en charge du contrôle et de la surveillance des navires de pêche étrangers « confirment qu’il n’y a eu aucune pêche illégale à l’intérieur des eaux polynésiennes ».
 
Le communiqué indique que le navire s’était rendu à Tahiti le 15 mars pour réparer une avarie. Il avait à son bord 15 tonnes de poissons congelés et 62 tonnes d'appâts. Et après un contrôle à quai, le bateau chinois avait fait le plein de vivres et de carburant avant de reprendre la mer le 20 mars, pour poursuivre sa campagne de pêche en dehors de la ZEE polynésienne. « Le navire n’a, en effet, rien débarqué au quai de Papeete, car le poisson sous cale est destiné à un circuit de vente étranger », indique le communiqué. « Le suivi VMS de ce navire s’est effectué en continu depuis son entrée dans la ZEE jusqu'à son échouement. (…) Les services de contrôle du Pays sont mobilisés et des sanctions seront prises pour toute infraction constatée à la réglementation polynésienne. » La procédure de déséchouement du navire est engagée malgré les difficultés techniques et logistiques liées au confinement.


Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 6 Avril 2020 à 18:51 | Lu 7506 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Mai 2020 - 16:10 ​Baisse de 5 Fcfp sur gaz et carburant

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus