Tahiti Infos

Clôture de la Semaine olympique et paralympique à Pater


La Semaine olympique et paralympique a pris fin ce jeudi à Pater. Crédit photo : Thibault Segalard.
La Semaine olympique et paralympique a pris fin ce jeudi à Pater. Crédit photo : Thibault Segalard.
Tahiti, le 29 mars 2024 – La Semaine olympique et paralympique a pris fin ce jeudi soir au stade Pater. La soirée a également été l'occasion de distribuer les derniers labels "Génération 2024". Au total, au Fenua, 131 établissements scolaires ont été labellisés.
 
Le stade Pater était animé ce jeudi soir. Le complexe sportif accueillait, en effet, la cérémonie de clôture de la Semaine olympique et paralympique, organisée par la Direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) et la Confédération des sports scolaires et universitaires (CSSU). "C'est une grande fête qui rassemble les établissements scolaires, du premier et du second degré, labellisés Génération 2024", nous présente Teva Leone, le directeur adjoint de la CSSU. 
 
Ainsi, 1 200 enfants et leurs professeurs ont pris part, toute la semaine, à des activités physiques, afin de découvrir des disciplines olympiques et paralympiques, mais également des activités pédagogiques, autour des valeurs de l'olympisme et du regard sur le handicap. Ils ont pu, par exemple, découvrir mercredi la célèbre vague de Teahupo’o qui accueillera l'épreuve de surf des Jeux olympiques en juillet prochain. "Fallait voir le regard des enfants après la sortie en mer, notamment ceux des îles qui n'ont jamais vu la vague. C'est génial", s'est enthousiasmé Teva Leone à propos des festivités de la semaine écoulée, avant de glisser un mot sur l'importance des sports scolaires. "On représente plus de la moitié des licenciés de sport au Fenua. On a un rôle important à jouer dans le développement du sport local. Notamment en vue des prochains Jeux du Pacifique. Car les sportifs universitaires d'aujourd'hui sont potentiellement les champions de demain. Et notre travail, c'est d'ailleurs d'accompagner la transition entre le monde sportif scolaire et civil."
 

Thierry Terret, à gauche, et Barbara Martins-Nio, à droite, ont assisté à l'événement. Crédit photo : Thibault Segalard.
Thierry Terret, à gauche, et Barbara Martins-Nio, à droite, ont assisté à l'événement. Crédit photo : Thibault Segalard.

Les futurs jeunes porteurs de la flamme olympique au Fenua sont déjà prêts. Crédit photo : Thibault Segalard.
Les futurs jeunes porteurs de la flamme olympique au Fenua sont déjà prêts. Crédit photo : Thibault Segalard.
Fin des labellisations
 
Mais cette soirée a également été l'occasion de décerner les derniers labels “Génération 2024”, qui sont, pour rappel, un titre donné aux établissements scolaires qui se sont engagés à mettre plus d'activité sportive dans le quotidien des jeunes. Au total, ce jeudi soir, 70 nouveaux établissements ont été labellisés, pour un total de 131 en Polynésie. "C'est un grand soir, car c'est la fin d'une campagne débutée il y a trois ans avec la DGEE et la CSSU. C'est un moment fabuleux, car c'est l'incarnation via les enfants de la pratique sportive et de tout ce qu'elle véhicule", s'est réjoui, quant à elle, Barbara Martins-Nio, responsable du site de Tahiti pour le Comité des JO, "mais c'est aussi la concrétisation de tous les programmes pédagogiques mis en place autour des valeurs de l'olympisme, que sont l'excellence, la performance ou encore l'amitié. C'est quelque chose qui nous a donné beaucoup d'énergie dans les moments difficiles comme la crise de la tour des juges. On a toujours eu beaucoup de force de la part des enfants, des parents et des enseignants." D'autant qu'en Polynésie, le taux de labellisation est plus important que dans l'Hexagone. 
 
Les prochaines échéances olympiques pour les enfants vont arriver vite, puisqu'un événement est prévu pour le J-100 avant le coup d'envoi des JO, une journée olympique sera également organisée en juin prochain.
 

Rédigé par Thibault Segalard le Vendredi 29 Mars 2024 à 13:11 | Lu 1444 fois