Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Classement mondial de la corruption : la Nouvelle-Zélande au top, la Papouasie tout en bas



BERLIN, jeudi 5 décembre 2013 (Flash d’Océanie) – La Nouvelle-Zélande est, ex aequo avec le Danemark, le pays le moins corrompu au monde, selon la version 2013 de l’Indice de perception de la corruption, publié en milieu de semaine par l’ONG Transparency International.

L’Australie occupe la neuvième place dans ce tableau.
La France est 22ème, l’Allemagne 12ème, l’Italie 69ème, les États-Unis 10èmes et le Canada 9ème.
http://cpi.transparency.org/cpi2013/results/

Dans les bas-fonds de ce classement, un autre pays d’Océanie se distingue : la Papouasie-Nouvelle-Guinée (seul États insulaire océanien, hors Australie et Nouvelle-Zélande, cité dans ce classement), à la 144ème place sur 177 pays classés et ex-æquo aux côtés de pays comme l’Iran, le Nigeria, le Cameroun, l’Ukraine et la république centrafricaine.
En début de semaine, la cellule papoue des enquêtes et de la lutte contre la corruption, « Task Force Sweep », a signé un accord de partenariat avec la police fédérale australienne en vue d’œuvrer conjointement dans les enquêtes de corruption concernant les deux pays, y compris dans des affaires de détournements présumés de fonds public papous pouvant avoir été mis à l’abri dans des banque australiennes ou investis dans ce grand pays voisin, en particulier dans l’État du Queensland, a indiqué Sam Koim, chef de Task Force Sweep.
Dans ce classement, les pays perçus comme étant les plus corrompus au monde, en bas du tableau, sont l’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie.

« Plus des deux tiers des 177 pays étudiés dans le cadre de l’indice 2013 obtiennent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (pays perçu comme étant extrêmement corrompu) à 100 (pays perçu comme étant très peu corrompu) », remarque l’ONG.

« L’Indice de perception de la corruption 2013 démontre que tous les pays sont encore confrontés aux risques de corruption à tous les niveaux de l’administration, qu’il s’agisse de l’octroi de permis à l’échelle locale à l’application des lois et des règlements », a déclaré Huguette Labelle, présidente de Transparency International.

L’Indice de perception de la corruption s’appuie sur l’opinion d’experts concernant la corruption dans le secteur public.
« L’accès aux documents administratifs et l’encadrement du comportement des élus sont des éléments déterminants pour l’obtention d’un bon score. À l’inverse, l’incapacité de l’administration à rendre des comptes aux citoyens et l’inefficacité des institutions publiques sont perçues comme des facteurs négatifs », précise l’ONG.
Transparency International, à cette occasion, met également en garde la communauté internationale sur « le danger que représente la corruption face aux efforts entrepris pour apporter des solutions au changement climatique, à la crise économique et aux situations d’extrême pauvreté ».

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 6 Décembre 2013 à 05:48 | Lu 1167 fois






1.Posté par macox le 06/12/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la Polynésie Française?????

2.Posté par tupai le 06/12/2013 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la polynésie française n'est pas un pays mais une colonie en voie de décolonisation envers et contre tous les zozos

3.Posté par emere cunning le 07/12/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tupai,
sauf qu'après ces dix dernières années de colonisation par les zinzindépendantistes et leurs deux zozos de service, elle a connu sa douleur et les a virés.

4.Posté par Tati SALMON le 08/12/2013 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il aurait quand même été pertinent d'inclure cet extrait du rapport en question:"Comme l’année dernière, Gaston Flosse est cité dans le rapport annuel de la section française, pour illustrer les notions “d’emplois fictifs”, “corruption” et “trafic d’influence”, ne serait-ce que pour dissuader encore une fois, si besoin était, nos élus, d'enfreindre la loi.
@emere. Un peu d'honnêteté en lieu et place d'un raisonnement plus que tendancieux ne ferait que relever le niveau intellectuel de tes commentaires: dix ans de gouvernement Tavini??? à ma connaissance, ainsi qu'à celle de tous les polynésiens, l'UPLD n'a été aux commandes que pendant 2 ans d'affilé. Ah! tu veux aussi parler des huit autres années entre-coupées de renversements successifs au cours desquelles aucune projet de grande envergure ne pouvait arriver à son terme? Non pas que je veuille cautionner les priorités ou les choix du Tavini, mais si nous voulons partager cet espace d'échanges d'idées afin qu'entre polynésiens, nous puissions trouver des solutions, faisons-le en toute partialité, si possible.

5.Posté par tupai le 09/12/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tati
alors bonne chance avec emere

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués