Tahiti Infos

Cinékid, un ciné sans les parents pour les 6 -12 ans


PAPEETE, le 28 mars 2018 - L’initiative CinéKid, originale, n’a pas de semblable. Ni en Polynésie française, ni en France. Le principe ? Proposer aux enfants une matinée au cinéma sans leurs parents. Tout est pris en charge, la surveillance, l’encadrement, l’animation, le goûter et, bien-sûr, la projection de cours et de longs métrages. La première est prévue le samedi 7 avril.

"C’est une initiative complètement nouvelle", assure Patricia Dybman à l’origine du concept CinéKid. "Il existe bien des séances de cinéma pour les enfants ailleurs, mais les enfants ne sont jamais laissés seuls dans la salle. Les parents sont présents, du moins à ma connaissance. Avec CinéKid, les parents ne sont pas autorisés à entrer, c’est vraiment un moment offert aux enfants pour qu’ils puissent découvrir le cinéma en toute liberté, avec leurs copains."

Le premier rendez-vous est prévu le samedi 7 avril entre 8h30 et 11h30. Les enfants, entre 6 et 12 ans, sont attendus à l’entrée du cinéma Liberty où ils seront entièrement pris en charge. "Les parents ont une matinée de libre pour se reposer, faire des courses, faire du sport en toute tranquillité, les enfants passent du bon temps." Mais attention, CinéKid n’est pas une garderie.

Aventure, rêve, émotion

"Le cinéma, c’est l’aventure, le rêve, l’émotion, la joie, le partage, le but de Cinékid Tahiti est de donner le goût aux enfants de fréquenter, seuls, sans leurs parents, les salles obscures. De redonner au cinéma sa part de magie, de mystère. D’en faire un réflexe synonyme de plaisir et de passion. Et, au-delà, de former les spectateurs de demain, des passionnés de cinéma et de grand écran."

Brian Hickson, de Pacific Film, confirme. "Si nous avons tout de suite adhéré à CinéKid c’est pour ouvrir les salles aux enfants, pour proposer quelque chose de différent et de nouveau. On veut montrer aux plus jeunes que le cinéma est une expérience sociale, on y va à plusieurs, on peut parler du film avec les copains en sortant. Il n’y a pas que la télévision et les smartphones."

L’idée du concept Ciné Kid remonte à plusieurs années. "C’est une idée qui n’est pas de moi et qui date d’il y a au moins 20 ans", avoue Patricia Dybman qui souhaite "rendre hommage à ses parents". Son père, producteur pour la société Gaumont à Paris a bien connu les salles obscures. "À la maison, de nombreuses idées fusaient alors autour du cinéma quand nous nous retrouvions. Un jour ma mère a imaginé un cinéma pour les enfants, sans leurs parents. Mais cela a été compliqué de le mettre en place à Paris."

Il y a quelques semaines, "ma mère m’a reparlé de l’idée", rapporte Patricia Dybman. "Je lui ai dit, j’essaie à Tahiti ! " Tout s’est enchaîné très vite. Les partenaires sollicités ont immédiatement adhéré au projet.

Une matinée en toute sécurité

À partir du samedi 7 avril, puis une semaine sur deux, une salle du Liberty sera occupée par Ciné Kid. "On accueille donc les enfants à partir de 8h30", explique Patricia Dybman. "Là, on demande aux parents d’indiquer le nom et prénom de l’enfant, ainsi qu’un numéro de téléphone sur un bracelet pour pouvoir joindre les personnes responsables à tout moment." Des jeunes diplômés du Bafa de l’association API prendront le relai. "Ils seront là toute la matinée pour participer à l’encadrement."

À 9 heures, deux courts-métrages de 1 à 6 minutes seront projetés. "Les courts-métrages seront tous visionnés au préalable, de même que les films. Ils seront éducatifs pour certains. Ils seront tous amusants car, encore une fois, l’idée est de proposer un moment de détente aux enfants."

Nani, le clown, les artistes du Tahiti Magic Show ou bien le ventriloque de Tao et Tiaporo prendront ensuite le relais. "Leur prestation changera à chaque rendez-vous. Elle durera 20 minutes."

Puis viendra l’heure du goûter, proposé dans les semaines à venir par Roby Gaufre. Enfin, clou du spectacle, le long-métrage (fiction, documentaire). Le samedi 7 avril, les enfants pourront découvrir My Little Pony, le 21, il s’agira du Petit Spirou.

Pratique

À Ciné kid Tahiti, seuls les kids (6 à 12 ans) sont acceptés.
De 8h30 à 11h30.
Cinéma Le Liberty
Tarif : 1 500 Fcfp.
Les tickets sont en vente à partir du mercredi précédent la séance directement au cinéma.
Facebook : CinéKid Tahiti.
Pour la première séance, le 7 avril, les enfants seront accueillis par la mascotte Vik’Ura.


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 28 Mars 2018 à 16:38 | Lu 2101 fois