Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Changement climatique : les économies océaniennes lourdement impactées



MANILLE, jeudi 28 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – Les économies océaniennes seront lourdement impactées par les effets du changement climatique, selon un rapport publié en début de semaine par la Banque Asiatique de Développement (ADB, basée à Manille, Philippines)
Selon ce rapport, publié mardi 26 novembre 2013, à l’horizon 2100, la plupart des économies insulaires du Pacifique se trouveront confrontées à de significatives dépenses supplémentaires, directement liées aux effets néfastes des changements climatiques sur leurs économies.
La facture totale, tous pays confondus, pourrait atteindre les 800 millions de dollars US par an, selon les projections de l’ADB.

Selon les pays considérés, ces dépenses annuelles seraient principalement liées aux coûts engendrés par les efforts d’adaptation aux changements climatiques.
Elles se situent dans une fourchette de 225 à 775 millions de dollars US par an, ce qui représente respectivement entre 3 et 15 pour cent de leurs produits intérieurs bruts (PIB).
Les pertes les plus lourdes touchent le pays insulaire le plus grand d’Océanie : la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui pourrait avoir à s’attendre à un manque à gagner de 15,2 pour cent de son PIB, d’ici à 2100.

Le Timor oriental est concerné à hauteur de 10 pour cent de son PIB, Vanuatu pour 6,2 pour cent, les îles Salomon pour 4,7 pour cent, Fiji pour 4 pour cent et Samoa pour 3,8 pour cent.
Selon un scénario qualifié de « moyennement » pessimiste concernant le volume d’émission de gaz à effet de serre, ces pays pourraient voir leurs températures moyennes augmenter de « 2 à 3 degrés (Celsius) d’ici 2070, ce qui entraînerait des chutes significatives de la production agricole dépendant des pluies, réduirait les prises de poissons, étendrait l’ampleur du blanchissement des coraux et une chute des volumes de fréquentation touristique », prédit l’ADB.

Principaux secteurs économiques impactés par ces effets néfastes des changements climatiques : les pêcheries et l’agriculture, mais aussi le tourisme et la santé, estime l’institution régionale dans son rapport.

« Il est critique que les pays contribuant au problème de changement climatique se mobilisent pour aider leurs amis et voisins dans leur lutte en vue de se protéger des catastrophes naturelles, des pertes de rendements de leurs cultures, ou encore de la migration forcée », a estimé Xianbin Yao, Directeur Général du département Océanie à l’ADB.

Il a aussi égratigné au passage les mécanismes existant en matière de financement de programmes mondiaux ou régionaux d’adaptation ou de réduction des risques liés aux changement climatique, programmes dont le fonctionnement actuel, selon l’ADB, a grand besoin d’être amélioré.

Le rapport complet (en Anglais)
« The Economics of Climate Change in the Pacific »



Changement climatique : les économies océaniennes lourdement impactées

Rédigé par PAD le Jeudi 28 Novembre 2013 à 07:08 | Lu 581 fois






1.Posté par Roro LEBO le 28/11/2013 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui pourrait avoir à s’attendre à un manque à gagner de 15,2 pour cent de son PIB, d’ici à 2100.
Quel commentaire ridicule... La PNG est loin d'être une destination propre pour le tourisme...
"manque à gagner de 15,2% dans les 90 ans à venir"
Qui sont ces savants pour des commentaires aussi ridicules?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus