Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #5 : Raihere Dudes




Depuis 2012, Raihere n’a qu’un seul but, devenir le premier Tahitien à intégrer l’UFC, la plus grosse organisation d’arts martiaux mixtes. Il est un des rares Tahitiens à tenter de vivre du sport. Plutôt discret, exemplaire sur son hygiène de vie, il est très apprécié du public polynésien qui le suit depuis 2012. Il est devenu instructeur d’arts martiaux et part régulièrement à l’étranger pour participer à des compétitions grâce à son statut d’ambassadeur de la compagnie Air Tahiti Nui. Son année 2018 a été particulièrement réussie avec plusieurs victoires expéditives lors de combats proposés par l’organisation California Cage Wars, antichambre de l’UFC. Reçu dernièrement par le Président du Pays, Raihere s’accroche à ses rêves de réussite…

Quatre questions à Raihere Dudes :

Tes débuts ?
 
« Nous avons grandi dans la vallée de Mapaura à Faaone. Nos parents nous ont élevés avec beaucoup d’amour et ils nous ont toujours offert le meilleur, nous n’avons manqué de rien. J’ai commencé dans mon garage avec mon père qui m’a appris les bases de la boxe anglaise. Ensuite, j’ai enchaîné avec de la boxe thaïlandaise dans le circuit local pour enfin m’orienter vers les arts martiaux mixtes. Mes débuts en MMA ont été difficiles. C’était en 2012, j’avais donc à peine 20 ans. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« C’était ma première de victoire de titre à l’étranger. J’étais le challenger venu d’une petite île dans le Pacifique avec pour seuls supporters mon coach et mes partenaires d’entraînement. Lorsque j’ai gagné j’ai brandi le drapeau de mon île avec fierté. Cette année 2018 est exceptionnelle, j’ai un résultat de trois combats avec trois victoires au 1er round et je suis devenu le nouveau champion welter de l’organisation California Cage Wars. »
 
Tes motivations ?
 
« Ma motivation première reste ma famille, ma fille et ma femme à qui je veux offrir le meilleur. Je suis passionné par ce sport. Chaque matin, je me lève motivé par l’idée de devenir le premier combattant tahitien qui intègrera l’UFC, la plus grosse organisation d’arts martiaux mixtes. »
 
Tes objectifs ? Un message ?
 
« Je souhaite signer avec la plus grande organisation de MMA au monde, l’UFC.
Je travaille et œuvre chaque jour pour la reconnaissance du MMA à Tahiti et en Polynésie française. Je souhaite faire légaliser ce sport avec l’aide de notre gouvernement que je remercie de son soutien et, pourquoi pas, créer la première fédération de MMA pour offrir de nouvelles perspectives d’avenir aux jeunes du Fenua. « The Islander » a enchaîné les victoires en portant les couleurs de notre Fenua au sommet en 2018, maintenant c’est à vous de voter pour m’aider à remporter ma première victoire en 2019. »

Carte d'identité

Né le 5 Juillet 1991 à Papeete
Origines : Mon père est originaire de Faaone, il a des origines franco–espagnoles de par mon grand-père et Sino-tahitiennes de par ma grand-mère. Ma mère est originaire de Mataiea, elle est tout simplement Tahitienne.
Situation familiale : Je vis en couple avec Rainui Bernardino et nous avons une petite de deux ans qui s’appelle Atamai. Il ne reste plus que le mariage (rires…)
Un héros de votre enfance ? :  Je dirais Sangoku, j’étais fan du dessin animé Dragon Ball Z et j’essayais à mon tour de me transformer en super saiyan devant mon miroir (mdr). Dans la vraie vie, mes parents sont mes héros.
Si tu étais un animal ? Le loup, solitaire mais qui a l’esprit de groupe.
Une valeur morale ? J’ai toujours en tête une phrase que mon père me disait toujours « Crois en toi et en tes rêves mon fils »
Ton activité professionnelle ? Je suis entrepreneur, j’ai ouvert ma salle Islander MMA à Punaauia où je suis coach. Je suis également le premier combattant tahitien professionnel de MMA.
Tes sponsors ? Air Tahiti Nui, Aito Sport, Vodafone, Ford Tahiti, Sports and Wellness, Tahitian Spirulina, Virus Intl, World Cargo Pacific, Tahiti Nui Fish, The Arena et Team Oyama.
 
Trois meilleurs résultats de ton palmarès 2018
En 2018, j’ai gagné tous mes combats au round 1 par soumission ou KO.
  • 10 juin : Victoire par soumission contre Cayden Lockwood - California Cage Wars
  • 29 Juillet : Victoire par soumission contre Stephen Lipscomb pour le titre mondial Welter - California Cage Wars
  • 16 Septembre : Victoire par KO en 27 secondes contre Freddy Soga pour défendre ma ceinture de titre - California Cage Wars




Les Trophées du Sport 2019 | Les Trophées du Sport 2018 | 18th IVF Va'a | Coupe du monde de football 2018