Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #4 : Enzo Bennett




Lorenzo Bennett, originaire de Mataiea, est un des meilleurs Polynésiens en stand up paddle race. Waterman accompli, il a fait le choix de se professionnaliser.
 
Il brille au niveau local et évolue à l’international déjà depuis plusieurs années dans le sillage de Georges Cronsteadt, son coéquipier chez 425Pro. Il s’est illustré cette saison en terminant sur le podium de plusieurs courses de l’European Tour, même s’il a raté plusieurs courses du championnat local en raison de ses déplacements.
 
Grâce à leur expérience de la rame, les Tahitiens se font remarquer au classement mondial et Lorenzo Bennett (8e mondial sur le classement Supracer 2019) - avec Keoni Sulpice (20e), Georges Cronsteadt (21e) et Ricjky Aitalmai (60e) - fait partie de ceux qui rivalisent avec les meilleurs paddleurs internationaux.

Questions / réponses

Parlez-nous de vos débuts sportifs, d'une anecdote, d'un souvenir ?
« J’ai touché à divers sports à mes débuts, tout d’abord le football car mon père le pratiquait et ensuite je suis passé aux sports aquatiques avec le va’a et le surf. Par la suite, j’ai connu le stand up paddle à l’âge de 15 ans et depuis c’est devenu plus qu’une simple passion, c’est devenu mon métier. J’ai beaucoup de souvenirs de mes déplacements notamment mon séjour en Europe pendant trois mois sur l’Eurotour. Cette expérience m’a beaucoup marqué et grâce à tout ça j’ai pu acquérir de nouvelles expériences. »
 
Qu’est ce qui vous plaît dans votre sport ?
« Ce que me plaît c’est tout d’abord l’amour que j’ai envers l’océan, cette sensation de ne faire qu’un avec l’océan, surtout cette sensation de glisse avec le fait de toujours devoir se surpasser sur chaque course, que cela soit ici ou à l’international. Il y a un très bon esprit dans cette discipline relativement récente, le stand up paddle. Il y a une bonne ambiance.  Il y a un esprit de partage, d’amour et de respect pour notre sport. »
 
Que faites-vous pour améliorer vos performances ?
« L’entraînement, le sacrifice et la persévérance sont la clé de la réussite dans chaque sport. L’année dernière, j’ai eu la chance de m’entraîner auprès de Georges Cronsteadt avec qui j’ai pu travailler mes lacunes pour progresser. Cette année, j’ai eu l’opportunité grâce à mon sponsor d’être suivi par Jean-Luc Arnaud (préparateur physique de l’équipe de France de rugby). J’ai eu un programme bien structuré et bien chargé et tout cela a porté ses fruits. »
 
Quel message essayez-vous de transmettre aux Polynésiens à travers le sport ?
« Nous avons la chance de vivre sur une île paradisiaque, la chance d’être entourés par l’océan, d’avoir notre merveilleuse culture et surtout d’avoir nos valeurs et nos principes. Donc arrêtons de salir notre si beau pays avec toutes ces drogues qui salissent nos jeunes. Je voudrais m’adresser aux jeunes, fixez-vous des objectifs et essayez de les accomplir, nous avons beaucoup de talent donc ne le gâchez pas. »

Carte d'identité

Né le 26 décembre 1996 à Papeete.
Situation familiale ? En couple.
Un héros de votre enfance ? Mon père et mon frère aîné.
Si vous étiez un animal ? Un requin.
Une valeur morale ? Crois en toi.
Votre activité professionnelle ? SIP rider professionnel.
Les trois meilleurs résultats de votre palmarès 2019
Deuxième au World Sup Festival Costa Blanca, en Espagne
Deuxième au San Sebastian Paddle Tour, en Espagne
Deuxième à la Corfu Emerald Cup, en Grèce