Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49

Challenger #11 : Rauhiti Vernaudon




Rauhiti Vernaudon a eu un parcours remarquable. Formée dans les clubs de Tahiti, elle a été une des premières à tenter sa chance en pôle espoir en métropole, ce qui lui a permis de continuer à progresser avec les meilleures judokates françaises. Lors des Jeux du Pacifique aux Samoa, elle échoue en open mais remporte l’or dans sa catégorie avec brio. Quelques mois plus tard, elle fait un parcours extraordinaire lors des championnats de France senior, obtenant une médaille de bronze face au gratin du judo national féminin en + de 78 kg. Elle développe en parallèle son activité professionnelle en étant assistante d’éducation dans un lycée et en donnant des cours de judo. Elle évolue toujours au club de Sainte Geneviève Sport et prépare une formation en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Questions / réponses

Parlez-nous de vos débuts sportifs, d'une anecdote, d'un souvenir ?
"J’ai commencé le judo à l’âge de 8 ans grâce à mes parents à l’EJJP de Arue puis je suis allée à Venus Judo, à Mahina. Ils m’ont inscrite dans cette discipline pour tenter de canaliser mon énergie. Et maintenant, j’évolue en métropole pour exercer ma passion, je suis passée par le pôle de Bretigny, le Pôle de Strasbourg par l’Insep… Anecdote : j’ai continué le judo parce que je ne savais pas danser comme mes sœurs et ma mère (mais chut !) Mon meilleur souvenir est le jour de ma première médaille."

Qu’est ce qui vous plaît dans votre sport ?
"La confrontation, l’opposition, la rage de vaincre, le fait d’affronter des personnes qui ont plus d’expérience que moi, le fait d’apprendre dans la défaite et de me relever plus forte. J’ai dû passer par les repêchages pour avoir ma médaille de bronze, cela n’a pas été facile… Il y aussi l’aspect lié aux voyages car le sport de haut niveau nous amène un peu partout dans le monde."

Que faites-vous pour améliorer vos performances ?
"De l’entraînement, de l’entraînement et encore de l’entraînement. Bien évidemment, à cela s’ajoute le suivi des entraîneurs et de l’équipe médicale sur l’ensemble des séances de judo, de préparation physique et mentale, ainsi que sur les compétitions. On analyse les défauts qu’il y a sur un combat, pour travailler nos lacunes et repartir avec de bonnes bases vers les prochaines échéances."

Quel message essayez-vous de transmettre aux Polynésiens à travers le sport ?
"Qui que tu sois, si tu as un objectif, un rêve ou une envie…va au bout de tes attentes, donne le meilleur de toi-même, n’attends surtout pas qu’il soit trop tard. Personnellement, cela n’a pas été facile et je dois beaucoup à ma mère qui a dû s’occuper des démarches administratives mais il faut persévérer et réaliser ses rêves."

Carte d'identité

Née le 15 août 1998 à Papeete
Situation familiale ? Célibataire
Un héros de votre enfance ? Hifumi et Uta Abe, au Japon (en  2018, Hifumi a conservé le titre de champion du monde en -66 kg, juste après le sacre de sa sœur cadette Uta (-52 kg)
Si vous étiez un animal ? Un lion
Une valeur morale ? Toujours se relever et poursuivre ses rêves
Votre activité professionnelle ? Assistante d’éducation dans un lycée professionnel, animatrice dans un centre aéré, professeur de Judo
Les trois meilleurs résultats de votre palmarès 2019 ?
Médaillée d’or aux Jeux du Pacifique aux Samoa en juillet
Médaille d’argent au tournoi Label Excellence Senior à Belfort en septembre
Médaillée de bronze au Championnat de France 1ère Division +78 kg Senior à Amiens en novembre