Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49

Challenger #10 : Tauhiro Yip




Tauhiro Yip a commencé le sport par le taekwondo avant de bifurquer vers le bodybuilding. Alors qu’il était « le plus maigre de tous », Tauhiro Yip se forge un physique impressionnant à force d’entraînement et de sacrifices. Au niveau local, il a remporté cette année le Tahiti Body Contest alors qu’à l’extérieur il s’est offert une septième place à l’Olympia Amateur de Las Vegas. Tauhiro Yip est surveillant pénitentiaire et « aime repousser les limites » pour « devenir une meilleure version de soi » dit-il. Tauhiro Yip est la figure de proue du bodybuilding local.

Questions / réponses

Parlez-nous de vos débuts sportifs, d'une anecdote, d'un souvenir ?
« Avant de me lancer dans le bodybuilding, je faisais du taekowndo. J’ai voulu changer un peu donc je me suis mis à la musculation dans le petit garage d'un de mes oncles à la mission. Puis je me suis inscrit dans une salle à Arue. J'étais le plus maigre de tous. Mais en voyant mon corps changer, cela m'a plu et je m’y suis mis à fond. »

Qu’est ce qui vous plaît dans votre sport ?

« Comme je l'ai dit plus haut, ce qui me plaît en premier, c'est la transformation du corps selon les objectifs. Ensuite, j’aime le fait de se mesurer, tout d'abord à soi-même, le but étant d’être une meilleure version de soi, mais aussi d'affronter les autres afin d'évaluer son niveau. Et enfin, j’aime repousser mes limites à chaque préparation en sortant de ma zone de confort. »


Que faites-vous pour améliorer vos performances ?
« Il y a plusieurs phases : j’augmente mes apports caloriques pour pousser plus lourd et plus longtemps, avec un régime bien spécifique. Ensuite, vient une phase de stabilisation afin de travailler en profondeur les fibres musculaires pour que, lorsque j’entamerai la phase de sèche, mes muscles soient mieux définis. Bien sûr, il faut une alimentation adaptée associée à la prise de compléments alimentaires de plus en plus performants. »
 
Quel message essayez-vous de transmettre aux Polynésiens à travers le sport ?
« Dans un premier temps, j'invite toute notre jeunesse à pratiquer un sport, n'importe lequel. Un jour, vous trouverez celui qui vous fera grandir. Une fois que vous l’aurez trouvé, sachez vous entourer des bonnes personnes qui vous feront progresser. Et, enfin, je vous encourage à ne rien lâcher, à persévérer. En tant que membre du collectif Luttons contre l'ice, j'invite également toutes les personnes à agir contre ce fléau qui envenime notre fenua. »
 

Carte d'identité

Né le 8 avril 1981 à Papeete, j'ai grandi dans le quartier de la Mission. 
Situation familiale : En concubinage, une fille de deux ans et demi. 
Un héros de votre enfance ? Je n'ai pas vraiment eu de héros.
Si vous étiez un animal ? Je serais un requin Parata, car c'est un des protecteurs de ma famille.
Une valeur morale ? Sois meilleur qu'hier. 
Votre activité professionnelle ? Bac es puis études de droit à l'université. Elève instituteur à l'école normale mixte de Polynésie française puis finalement surveillant pénitentiaire depuis 2007.
Les trois meilleurs résultats de votre palmarès 2019
Septième à l'Olympia amateurs à Las Vegas en septembre, dans la catégorie des moins de 102kg en body building.
Vainqueur du Tahiti Body Contest en bodybuilding.