Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #1 : Tikanui Smith




Tikanui Smith n’a pas froid aux yeux. Impossible de parler de lui sans évoquer Malik Joyeux, précurseur du surf de gros disparu prématurément. Comme lui, Tikanui a le sourire aux lèvres en toutes circonstances, comme lui il est originaire de Moorea. Devenu ambassadeur de la compagnie Air Tahiti Nui, il peut désormais parcourir plus facilement le monde à la recherche de grosses vagues : Maui, Nazaré, Maverick’s, Fidji et bien sûr Teahupo’o…Son but ? Intégrer le Big Wave World Tour de la World Surf League. Cette année, il s’est même fait remarquer lors de la Tahiti Pro en sortant Julian Wilson dans le Main Event malgré une blessure au genou…

Quatre questions à Tikanui Smith :

Tes débuts ?
 
« J’ai commencé le surf à l’âge de dix ans avec mon père et mes frères à Moorea. Ensuite, avec les copains, on a beaucoup séché l’école pour aller surfer lol. J'ai continué jusqu'au bac S ensuite j'ai décidé de lancer ma carrière professionnelle de surfeur de grosses vagues avec, bien sûr, Teahupo’o comme rampe de lancement. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« Je suis freesurfeur, c'est à dire que je ne fais pas trop de compétitions, sauf à Tahiti. Je chasse plutôt les grosses dépressions sur le globe. Mais cette année, à la Tahiti Pro, j'ai gagné une wildcard pour le main event et j'ai ensuite pu affronter l'élite mondiale et sortir Julian Wilson le numéro deux du classement. Ensuite, cette année, j'ai eu une des meilleures vagues à la nage à Teahupo’o et ensuite une droite sur un secret spot qui m’a permis de faire la couverture du magazine Carve Mag et des doubles pages dans d’autres magasines ».
 
Tes motivations ?
 
« Ce qui me motive, c’est que j’ai arrêté mes études, du coup plus de marche arrière, je dois prouver à ma famille que j’ai fait le bon choix lol. Surtout, ce qui me motive, c’est de pouvoir rester dans l’océan tous les jours et faire ce que j'aime le plus au monde, c'est un luxe qui n’a pas de prix. Je me suis lancé dans la chasse aux grosses vagues pour représenter Tahiti, pour montrer au monde qu’on est là aussi haha ! »
 
Tes objectifs ? Un message ?
 
« Mon objectif principal est de représenter Tahiti et la Polynésie française dans le monde du surf de grosses vagues, de me qualifier pour le Big Wave World Tour et surtout de prendre la plus grosse vague au monde. Je veux aussi maintenir ma présence dans les magazines, journaux et autres médias. Je veux essayer de survivre jusqu'à 50 ans haha et surtout devenir une référence dans le monde du surf de gros. »

Carte d'identité

Né le 15 avril 1991 à Afareaitu, Moorea
Origines : Maman française de Cannes qui vit à Tahiti depuis 40 ans et papa de Moorea
Situation familiale : En couple
Un héros de votre enfance ? : Mon père et mes deux grands frères qui m’ont inspiré et Andy Irons bien sûr.
Si tu étais un animal ? Une baleine pour rester connecté à la mer, quoi qu’en ce moment, elles sont plus très tranquilles.
Une valeur morale ? On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une.
Ton activité professionnelle ? Surfeur professionnel, niveau de L1 STAPS.
Tes sponsors ? Quiksilver, Air Tahiti Nui, Infinity Surfboards et Dakine
 
Trois meilleurs résultats de ton palmarès 2018 
  • Finale Air Tahiti Nui Trials + Round 3 Tahiti Pro, 40e mondial sur le World Tour
  • Couverture Carve Magazine pour une grosse vague dans un secret spot tahitien
  • « Heaviest Wave since 2015 at Teahupo’o » décerné par le magazine Surfline




Les Trophées du Sport 2019 | Les Trophées du Sport 2018 | 18th IVF Va'a | Coupe du monde de football 2018