Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #1 : Cédric Wane




Cédric Wane est un des rares sportifs polynésiens à être passé – en 2017 - de l’autre côté de la barrière, vers le monde du sport professionnel. Son opiniâtreté, son goût de l’effort et l’appui de divers sponsors lui ont permis de franchir ce cap. Cédric Wane se distingue également par son engagement « végan ». Il souhaite démontrer que l’on peut être sportif de haut niveau en se passant de proteines d’origine animale. Il a terminé l’année 2017 à la 17e place du classement mondial Xterra, cette discipline de triathlon « nature » qui plait en Polynésie.

En bref

Challenger #1 : Cédric Wane
Né le le 31 janvier 1986 à Papeete, 31 ans
 
Origines : Mon père est d’origine chinoise, ma mère est mi-corse mi-tahitienne
 
Situation familiale : Je suis en couple, sans enfant
 
Un héros de votre enfance ? : Mon père est le héros de mon enfance
 
Si tu étais un animal ? Je serais un ver de terre car il travaille dans l’ombre et est infatigable. Pourtant sans lui une grande partie du règne végétal disparaîtrait.
 
Une valeur morale ?   « Nous sommes ce que nous répétons sans cesse. L’excellence n’est donc pas un acte mais une habitude. » Aristote
 
Ton activité professionnelle ? J’ai fait un master en mathématiques et je suis co-gérant d’un restaurant
 
Tes sponsors ?  Air Tahiti Nui, Ford, Vodafone, Aito Sport, Volvic, Pacific Cycles, Noni Energy, Ostéopathe Fonteneau, K+Sport, JAC Pacific Massage, Araka, Tahitian Spirulina, Niau Organic.
 
Trois meilleurs résultats de ton palmarès 2017
XTERRA Ontario Canada 3e
XTERRA Beaver Creek Colorado USA 6e
XTERRA World Championships 17e

Quatre questions à Cédric Wane

Tes débuts ?
 
« J’ai débuté les triathlons nature Xterra il y a trois ans après une chute en vélo de route qui s’est retrouvé brisé et inutilisable ; je ne pouvais que rouler sur mon VTT et trois semaines après se déroulait le Xterra Tahiti auquel j’ai participé. C’est là que je suis tombé amoureux de cette discipline qui se pratique en pleine nature. Vivant à Tahiti, je préfère être en montagne plutôt que sur du goudron à l’entraînement. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« Je pratiquais le triathlon sur route à l’université aux USA et j’ai fini deuxième aux nationaux universitaires en 2010. Plus récemment, j’ai parcouru en 2017 le continent américain sur le circuit pro Xterra Pan Am sur lequel je me classe septième. Et dernièrement, j’ai pu finir dix-septième aux mondiaux élites Xterra à Hawai’i. Je suis particulièrement content de ces mondiaux car j’avais fini 53e l’an dernier avec un chrono plus lent de 40 minutes ! »
 
Tes motivations ?
 
« Je considère le sport de haut niveau comme une expérience profondément spirituelle au quotidien où avoir foi en soi est la clé des performances améliorées ; il me semble que cultiver cette vie intérieure qui aspire aux progrès ou réformes de soi permet de mener une vie sincère envers soi-même et surtout envers autrui. Et si j’arrive à inciter d’autres à se remettre en question (pas seulement dans le sport !), j’aurais là mon plus beau succès. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Objectifs 2018 : Remporter un Xterra, être dans le Top 5 Pan Am Tour, être dans le Top 10 Mondial.  Je remercie mes sponsors ! Message : le sport n’est pas qu’une catharsis d’adrénaline ou un moyen de perdre du poids. Essayez d’en faire en vous isolant de toutes stimulations extérieures (musique, téléphone, blabla…), ayez parfois le courage d’empêcher ces distractions dont notre société est insatiable et qui gâchent notre beauté intérieure accessible par introspection. »





Les Trophées du Sport 2018 | 18th IVF Va'a | Coupe du monde de football 2018