Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"Cest décidé, j'agis, l'alimentation 4ème pilier" par Frédéric Précloux, chiropracteur à Papeete



Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986)
Pour les hommes des cavernes pouvoir manger était loin d’être acquis, c’était une quête quotidienne. Il fallait cueillir des fruits et des graines, puis chasser quitte à revenir bredouille. Heureusement, le corps humain était programmé pour stocker sous forme de graisse corporelle afin de tenir quelquefois plusieurs semaines sans manger. Dans la société actuelle les gens n’ont plus ce problème, ils savent qu’ils vont pouvoir manger leur prochain repas. C’est à la fois un réel progrès, et un poids en moins dans l’esprit humain. Cependant, notre corps fonctionne toujours selon les mêmes schémas archaïques, et nous n’avons rien retiré du « programme stockage ». Nous continuons donc de « faire du gras », mais cette fois-ci, inutilement !
C’est là que l’intelligence humaine joue son rôle : Nous ne devons pas vivre pour manger mais bien manger pour vivre. C’est pourquoi nos contemporains doivent être informés afin de faire les bons choix. Il y a 50 ans à Tahiti, l’obésité n’avait pas pignon sur rue. Tous les témoins de l’époque s’accordent à dire que les gens étaient particulièrement beaux, pour ne pas dire splendides.
Le monde de l’agroalimentaire avec sa mondialisation, et sa puissante publicité plus attirante et fallacieuse que jamais, sont passés par là. Le peuple est peut-être crédule, mais en se regardant dans la glace, il doit se demander : « Qu’est-ce que j’ai fait pour en arriver là, à part suivre les recommandations de mon petit écran ? ».

Pour faire fondre cette graisse et tonifier ce corps, je vais devoir sortir de ma zone de confort et de facilité. Je n’ai pas le choix ; Il va falloir me débarrasser totalement de cette dépendance à cette drogue légale, mais pernicieuse qu’est le sucre.
L’obsession que j’avais pour le goût sucré, doit se muer en obsession pour le corps que je souhaite me créer. Je vais placer dans mon portefeuille un papier sur lequel sera noté mon poids actuel, ainsi que mon tour de taille. A côté, je noterai le poids à atteindre et le tour taille que j’envisage. Puis en dessous, ma signature ! A la prochaine tentation, je saisirai ce contrat passé avec moi-même, et ma parole sera respectée...

Les fibres sont la solution naturelle sur laquelle vous devez insister. Le premier principe du réglage alimentaire, sera d’installer dans vos repas à la place de choix, les bons glucides c’est-à-dire, ceux qui renferment naturellement des fibres : fruits, légumes, céréales, pâtes et riz complets, pains complets, légumineuses (haricots secs, lentilles…). Il faudra bien sûr réduire le plus possible les mauvais glucides, c’est-à-dire tous les produits industriels dénués de fibres comme le pain blanc, et en général, tout ce qui renferme de la farine blanche ou du sucre raffiné.
Il est temps de revenir aux fondamentaux : Les produits que mère nature nous a prodigué si généreusement et qui ont été travaillés localement.
En clair, tous les fruits et légumes qui poussent dans votre jardin (uru, taro, ananas, pamplemousse…), renferment des fibres représentées par la lignine, qui constitue la trame du bois. Inutile de dire que les fibres ne sont pas du tout digérées ; elles ne font que traverser notre tube digestif en le récurant, ce qui va améliorer le transit intestinal, supprimer tout ballonnement, ainsi que la constipation. Mais le premier rôle des fibres est de ralentir la digestion, en donnant beaucoup plus de travail à l’estomac, qui doit de ce fait séparer les fibres des nutriments.

Vous l’aurez compris, nos excès de poids sont essentiellement dus à une alimentation basée sur des produits industriels consommés en grande quantité, principalement des glucides raffinés : féculents tout préparés, pain blanc, viennoiseries, gâteaux, etc… Toutes les fibres originellement présentes dans ces glucides, sont éliminées lors de leur préparation. Les préparations industrielles ont transformés les aliments naturels en mauvais nutriments qui vont être rapidement absorbés par le tube digestif.

Mais les produits naturels sont plus chers ! Il faut en effet aborder ce sujet. 2 points importants sur le pain complet : Tout d’abord, si vous mangez 2 tartines de pain complet accompagnées de fromage à votre petit déjeuner, sachez que la densité de ce pain est telle que vous en mangerez beaucoup moins en volume que l’équivalent en baguette. Mais surtout, la digestion du pain complet gorgé de fibres, va être quatre fois plus longue. Ce qui fait, qu’au lieu d’être affamé une heure après votre petit déjeuner, vous n’aurez faim que quatre heures plus tard ! Vous n’aurez donc pas à quitter votre travail pour acheter votre café et encas sucré favori, qui représentent un coût. Or, il se trouve que l’encas du matin est souvent complété d’un encas l’après-midi, sans compter les sodas que vous pourrez supprimer de votre déjeuner pour votre plus grand bien être, ainsi que celui de votre portefeuille. Pour ce qui est de la longévité de votre vie qui va augmenter de façon significative, à combien peut on l’estimer ?

Solutions : Tout ce que je vais devoir faire ce mois-ci.
* Me peser demain matin et prendre mon tour de taille en serrant le ventre, et noter le tout, puis renouveler l’opération tous les lundis matins.
* La volonté et l’autodiscipline sont désormais mes qualités premières.
* Boire de l’eau (évidemment pas de boisson sucrée, éventuellement une tranche de citron dans un verre toutes les heures, boire le minimum pendant les repas soit 1 verre).
* Régularité dans les repas, et encas pour éviter les fringales :
- Petit déjeuner - pain complet-fromage, ou flocons d’avoine,…
- 10H00 - 1 encas de 2 fruits frais, au minimum
- Déjeuner - incluant des crudités évidemment
- 16H00 – 1 encas de noix, ou amandes, ou pistaches, ou noix de cajou, (non salées)
- Dîner léger - incluant crudités et légumes verts, et très peu de féculents

* Vous devez toujours finir votre repas avec une sensation de légèreté, et de devoir accompli. Un quart d’heure plus tard, vous vous sentirez vraiment repu. Après tout, vous n’êtes pas en train de mourir de faim. Votre estomac s’habituera à ces plus petites quantités, il retrouvera au final un volume plus en adéquation avec vos futurs repas.
* Si absolument nécessaire, conclure le repas avec un carré de chocolat noir à 70% de cacao, cela peut vous aider à finir sur une note agréable de non privation…
* Le week-end : 1 repas JOKER, vous félicitera de votre maîtrise de la semaine.
* Dimanche soir : Il est important de compenser le repas JOKER, en vous réjouissant de la petite soupe de légumes, ou du jeûne (on zappe le dîner) que l’on s’apprête à faire.
* Lundi matin verdict : Pesée, tour de taille, félicitations.

Si vous pensez que vos priorités doivent changer, dites vous que vous n’êtes plus la personne faible et indigne que vous pensiez être. « Je suis le Maître de l’alimentation modérée ! » est votre nouvelle phrase culte. Elle s’est d’ailleurs également retrouvée inscrite dans votre portefeuille. Cet engagement, vous allez pouvoir le consulter pour vous rassurer, puis le relire pour le mémoriser, jusqu’à l’avoir intégré définitivement.
C’est aujourd’hui le jour de votre renaissance, ayez la patience et la foi pour devenir la personne que vous avez toujours rêvé d’être. Vous le valez bien, car vous êtes la personne la plus importante dans votre vie, pensez y…


Prochain chapitre : C’est décidé, j’agis ; l’activité physique, 5ème pilier.
P.S. : Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 42 23 30 – Website : chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par () le Vendredi 13 Décembre 2013 à 05:27 | Lu 1096 fois

Tags : Précloux






1.Posté par Tehei le 13/12/2013 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense même que cet article serait indispensable dans les écoles ( à la place de ....par exemple ...de la théorie du genre! )§

2.Posté par Katy Gawelik le 14/12/2013 05:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, J'applique ces principes depuis des années ! Pas d'aliments raffinés ou de plats préparés chez moi. Je cultive mon potager, je fais tout maison et je suis végétarienne. Je m'en porte très bien ! Quant au pain, que vous avez pris en exemple, il ne coûte pas plus cher quand on le fait soi-même, même avec des ingrédients bio... Je fais mon pain complet (et bien d'autres choses encore...) depuis des années... Amicalement, Katy

3.Posté par Tehonovahine le 15/12/2013 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et quand on vit à Makemo, on fait comment? L'épicerie n'a que des produits raffinés, chers...,comment les supprimer et surtout les remplacer par quoi? Retour aux méthodes anciennes, oui, mais nous n'avons guère que des cocotiers.

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies