Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Ces jeunes femmes qui sont la fierté de Raiatea



Raiatea, le 30 juillet 2020 - Elles sont jeunes et pleines d’énergie. Faisant fi de la crise et des préjugés, elles n’ont pas peur de se lancer dans l’entrepreneuriat…Peut-être parce qu’elles fonctionnent au feeling et qu’elles croient à leur intuition et à leur force, ces jeunes femmes sont l’avenir de Raiatea ! Patiemment, calmement, elles franchissent toutes les barrières pour réaliser leur rêve !


Armelle Massé ou ORAMA, l’eau de coco de Raiatea

Cette petite femme énergique est plus connue en tant que tāvana du petit village de Puohine, au sud de Raiatea, dont elle est d’ailleurs originaire. Elle aurait pu ne jamais s’en éloigner mais à 17 ans, elle « monte » à Tahiti, y fait une belle rencontre et part en France. Une quinzaine d’années de découvertes enrichissantes, de voyages. Elle revient et, consciente de sa chance, tient à mettre tout en œuvre pour aider sa petite commune. Loin des préoccupations politiciennes, elle se focalise sur l’avenir de « ses » jeunes et les entraîne dans son sillage sur la protection de l’environnement. Elle crée la première Aire Marine Protégée de Raiatea et croit au tourisme vert à l’échelle de sa commune. Mais il lui faut aussi prouver qu'on peut trouver des ressources en transformant la matière première que la nature fournit à profusion. Et pour ce faire, rien ne vaut l’exemple. Alors, seule mais avec le soutien de sa famille, elle décide de vendre de l’eau de coco fraîche. Elle achète les cocos à ses voisins, les met en bouteille et part essayer de les vendre dans les magasins de la « capitale » Uturoa. Et à sa grande surprise, des 40 bouteilles hebdomadaires vendues le premier mois, elle passe à 500 bouteilles ! Maintenant, elle rêve de développer sa petite entreprise pour exporter sur les Raromatai d’abord et pourquoi pas sur Tahiti et à l’étranger. Elle rêve aussi d’un Atelier Relais, d’une Maison du Cocotier, d’un village éco-touristique, d’investisseurs aussi respectueux qu’elle de la culture polynésienne et n’aura sans doute pas assez de toute une vie pour mener à bien tous les projets qu’elle aimerait mettre en place !


​Aodrena Terrier-Leroi ou Cadichon Vallée

Aodrena est d’origine suisse mais elle est arrivée à l’âge d'un an en Polynésie. Pour cette jeune maman, le bonheur est à Raiatea, où elle a d’ailleurs fait toute sa scolarité. Passionnée par les chevaux depuis l’enfance, elle a d’abord monté une association de propriétaires de chevaux.  En 2016, avec son mari, ils ont l’opportunité d’acheter une immense propriété, traversée par un ruisseau. Un véritable paradis pour les chevaux ! Cadichon Vallée est née !
Ses chevaux et poneys y vivent en quasi liberté, préférant souvent l’ombre des grands arbres à leur box. Ils partagent ce cadre idyllique avec les animaux d’une petite ferme pédagogique.
Elle y accueille enfants et adultes pour des ballades dans la vallée ou sur la plage, donne des cours d’équitation grâce à une monitrice diplômée. Mais elle travaille également avec un pédopsychiatre et les associations Huma Mero pour aider les enfants en difficulté !
Derrière cette image de rêve, il y a bien sûr toute une organisation lourde à mettre en place. Et son joli sourire cache une énorme charge de travail. Car, par exemple, il n’y a pas de vétérinaire équin, ni de maréchal ferrant à Raiatea. Les chevaux et poneys marchent donc « pied-nus », ce qui ne la dérange d’ailleurs pas trop !
Faire de Cadichon Vallée le plus beau centre équestre du monde est son rêve ; Aodrena est en bonne voie d’y arriver !

Rédigé par PRM le Jeudi 30 Juillet 2020 à 09:19 | Lu 7084 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Août 2020 - 11:20 ​L'ex DAF obtient un délai face à TNT

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus