Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage - Termas Jahuel : douceur et… cactus !



La très grande piscine extérieure de Termas Jahuel, avec, à l’arrière-plan l’un des bâtiments du resort. Ambiance “cure thermale” dans les Vosges, mais avec le soleil garanti !
La très grande piscine extérieure de Termas Jahuel, avec, à l’arrière-plan l’un des bâtiments du resort. Ambiance “cure thermale” dans les Vosges, mais avec le soleil garanti !
CHILI, le 23 juillet 2018. C’est bien connu, les contraires s’attirent. Dans les contreforts des Andes à 98 km au nord de Santiago, une superbe oasis de douceur est perchée dans un univers de cactus brûlés par le soleil. D’un côté de l’eau chaude, douce et bienfaisante, de la végétation, des fleurs et de la sérénité, de l’autre côté, des images de Far West, de soleil brûlant, de sécheresse et de rudesse. Bienvenue aux “Termas Jahuel”.

Le “Termas Jahuel Hotel & Spa” est sans aucun doute l’une des plus belles destinations détente à portée de Santiago. En voiture, en remontant vers le nord en direction de la cité de Los Andes et San Felipe, sur la route qui conduit à la frontière avec l’Argentine, il ne faut guère plus d’une heure ; autoroute sur les trois-quarts du trajet, puis petite route sinueuse dans la campagne chilienne avant de parvenir au pied d’une large colline, dont l’accès est fermé par un vigilant poste de garde. Le sésame montré, il suffit ensuite de suivre les méandres d’une très bonne route asphaltée, au milieu de cactus cierges “fleuris” de rouge, envahis qu’ils sont souvent par un parasite carmin du plus bel effet.

Un petit paradis très exclusif

Frein à main serré, on peut s’avancer à la réception et prendre ses quartiers, en l’occurrence une splendide chambre dotée d’une très lumineuse salle de bains. Termas Jahuel, il y a moins de vingt ans, était un site quasiment à l’abandon. Des investisseurs chiliens ont fait le pari de tout rénover et d’en faire un petit paradis très exclusif, d’abord pour les habitants de Santiago, puis, de plus en plus, pour les touristes, qui ne regrettent jamais le déplacement.

Nous sommes sur les contreforts des Andes, au-dessus de la riche et verdoyante vallée de l’Aconcagua (dont le sommet frise les 7 000 m d’altitude, en Argentine). La surrection de la chaîne montagneuse qui sert de dorsale à toute l’Amérique latine n’a pas créé, ici, de volcanisme actif, comme c’est le cas plus au sud (Villarica par exemple) ou plus au nord (Atacama). Mais les phénomènes telluriques et magmatiques profonds travaillent le sous-sol, d’où jaillit, à cet endroit précis, une merveilleuse source d’eau douce chauffée naturellement à 22°C.

Riche en sels minéraux dissous, la source dispense ses bienfaits sans compter, et les hommes, depuis les premiers Amérindiens jusqu’aux visiteurs contemporains, ont toujours su profiter de cette onde généreuse dont l’un des plus fameux explorateurs de la région, Darwin lui-même, a chanté les bienfaits au XIXe siècle.

Hydrothérapie et massages

Aujourd’hui, une immense piscine découverte (à 22°C) accueille les curistes (car on peut parler de cure tant les propriétés médicinales de cette eau sont reconnues), mais aussi une très vaste piscine couverte et chauffée (32°C), ainsi que des bassins pour de confortables jacuzzis (37°C) ; l’hydrothérapie et les massages sont, bien entendu, venus étoffer la carte des soins proposés à la clientèle, ce qui fait aujourd’hui de Termas Jahuel un must en matière de bien-être.

Nos quelques photos vous donneront peut-être envie, lors de votre prochain passage au Chili, de venir vous détendre sur ce site thermal de très grande classe : la nourriture est délicieuse, le confort total, la tranquillité absolue et les prix, élevés pour le continent sud-américain, demeurent très abordables pour des voyageurs de venus de Polynésie française.

Après quelques jours d’intense shopping à Parque Arauco ou à Alto Las Condes, les grands centres commerciaux de Santiago, venez donc vous faire dorloter deux ou trois jours à Jahuel ; en plus de tous les bienfaits d’une telle étape, la vue sur la vallée de l’Aconcagua est superbe.

Textes et photos : Daniel Pardon

Ambiance très romantique dans les jardins du centre de remise en forme. L’abondance  de l’eau permet d’y entretenir des plantations superbes, qui tranchent avec le décor “western” des environs.
Ambiance très romantique dans les jardins du centre de remise en forme. L’abondance de l’eau permet d’y entretenir des plantations superbes, qui tranchent avec le décor “western” des environs.

Ambiance très romantique dans les jardins du centre de remise en forme. L’abondance  de l’eau permet d’y entretenir des plantations superbes, qui tranchent avec le décor “western” des environs.
Ambiance très romantique dans les jardins du centre de remise en forme. L’abondance de l’eau permet d’y entretenir des plantations superbes, qui tranchent avec le décor “western” des environs.

Autour de l’oasis que sont les Termas Jahuel, la végétation est dominée par les cactus cierge ; ceux-ci ne sont pas en fleurs, mais couverts d’un parasite rouge du plus bel effet.
Autour de l’oasis que sont les Termas Jahuel, la végétation est dominée par les cactus cierge ; ceux-ci ne sont pas en fleurs, mais couverts d’un parasite rouge du plus bel effet.

Termas de Jahuel pratique

Bienvenue à Termas Jahuel, c’est par ici que l’on arrive. Altitude : 1 180 m, air pur et soleil quasi permanent.
Bienvenue à Termas Jahuel, c’est par ici que l’on arrive. Altitude : 1 180 m, air pur et soleil quasi permanent.
Pour y aller :
Papeete-Santiago avec Latam une fois par semaine, avec escale à l’île de Pâques. De Santiago, transfert privé en voiture avec chauffeur pour environ 100 US dollars/pers. (sur la base de deux personnes). Ou location de voiture au départ de l’aéroport de Santiago (inutile d’aller se coltiner les embouteillages du centre-ville de Santiago).

Pour y séjourner :
La chambre double en pension complète est à 33 000 Fcfp sur Booking.com (les très copieux et délicieux petits-déjeuners sont inclus). Le centre propose des forfaits très attractifs à 500 US dollars environ (en fonction de la saison), du dimanche au mardi pour deux personnes.

De l’eau, encore de l’eau
L’eau des Termas Jahuel est excellente en soins externes, mais aussi en tant que boisson. Elle nettoie le sang, active les fonctions rénales et urinaires, elle est légèrement diurétique, facilite la digestion, prévient les caries, elle est antiseptique et nettoie la peau, enfin elle élimine les toxines de l’organisme.
En bains, elle a un grand pouvoir analgésique et anti-inflammatoire, son pH stimule la circulation et améliore la régulation thermique ; elle aide à rénover la peau, elle la protège, elle réduit le stress et ses symptômes associés (insomnies) et elle rend même les cheveux plus brillants. Bref, c’est une cure de jouvence que vous pouvez vous offrir.

Le spa
Nous n’allons pas vous énumérer la gamme de soins que propose le spa de Jahuel, ce serait un peu long : il y a tout de même 7 soins du corps, 13 massages, 6 traitements cosmétiques corporels, et 9 soins de visage. Sans compter que l’eau de Jahuel coule à volonté dans votre salle de bains, complétant les soins du centre.

Pour les enfants
Pour vos enfants, les tarifs sont très attractifs : gratuité jusqu’à huit ans -et pendant certaines périodes pour les plus grands, vacances scolaires notamment. Ils ne “casseront pas les pieds” aux adultes, puisque leur est offert, outre la pension complète, le “Club Jahuel” où ils pourront s’amuser de 10h00 à 18h00 dans un cadre vierge de toute pollution (pendant que maman sera au massage et que papa dormira devant la piscine).

Souvenirs
Une boutique remplira d’aise les clientes, avec de nombreux produits de beauté et produits bio déclinés dans une gamme “Jahuel”.

Bon à savoir
-Le célèbre vignoble Errazuriz (vins très réputés) est à 10 minutes de route.
-Vous pourrez rejoindre le sanctuaire de Los Andes et la station de ski de Portillo en 30 minutes en voiture.


Une des terrasses de l’établissement, où il fait bon se reposer, en dominant la vallée de l’Aconcagua. Le premier hôtel bâti ici l’avait été en 1912.
Une des terrasses de l’établissement, où il fait bon se reposer, en dominant la vallée de l’Aconcagua. Le premier hôtel bâti ici l’avait été en 1912.

La superbe piscine intérieure, dont l’eau est chauffée à 32°C, idéale pour se relaxer. Les installations avaient été fermées en 2000 et ont été rénovées pendant cinq ans. La réouverture s’est faite le 28 octobre 2005.
La superbe piscine intérieure, dont l’eau est chauffée à 32°C, idéale pour se relaxer. Les installations avaient été fermées en 2000 et ont été rénovées pendant cinq ans. La réouverture s’est faite le 28 octobre 2005.

Le grand restaurant, donnant sur les palmiers et les jardins du resort. Au-delà de cette oasis, il n’y a que cactus et épineux. De nombreuses excursions et balades sont organisées pour les résidents dans cet univers très dépaysant.
Le grand restaurant, donnant sur les palmiers et les jardins du resort. Au-delà de cette oasis, il n’y a que cactus et épineux. De nombreuses excursions et balades sont organisées pour les résidents dans cet univers très dépaysant.

Un jacuzzi intérieur, avec son eau à 37°C. Depuis des siècles, les bienfaits des eaux de Jahuel sont reconnus par les populations locales.
Un jacuzzi intérieur, avec son eau à 37°C. Depuis des siècles, les bienfaits des eaux de Jahuel sont reconnus par les populations locales.

Dans la boutique, produits de beauté, produits bio labellisés Jahuel et autres souvenirs sont, bien entendu, en vente.
Dans la boutique, produits de beauté, produits bio labellisés Jahuel et autres souvenirs sont, bien entendu, en vente.



Rédigé par Daniel PARDON le Lundi 23 Juillet 2018 à 16:15 | Lu 1403 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies