Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage: Les grottes secrètes de Rurutu



Dans l’entrée d’une grotte, lumière du jour et lumière des torches dévoilent un décor somptueux.
Dans l’entrée d’une grotte, lumière du jour et lumière des torches dévoilent un décor somptueux.
Rurutu est connue pour le spectacle de ses baleines à bosse, de juillet à novembre, mais l’île, toute l’année, demeure la seule destination de Polynésie française où les amateurs de sensations peuvent passer des heures sous terre, à explorer des grottes toutes plus belles les unes que les autres. Mais des précautions sont prises pour éviter le vandalisme…


Quand on fait le tour de Rurutu, on s’arrête à différents endroits pour visiter des grottes sculptées dans le calcaire par l’eau des pluies abondantes à cette latitude. Ces cavités, malheureusement, très faciles d’accès, ont vu des cohortes d’imbéciles briser stalactites et stalagmites, qui pour en faire un triste « souvenir », qui pour les revendre (y compris au marché de Papeete). Beaucoup de Rurutu souhaitent aujourd’hui préserver ces richesses minéralogiques que des milliers et des milliers d’années de travail de Dame Nature ont façonné. C’est pourquoi les plus belles de ces cavités souterraines ne sont pas montrées, leur accès n’étant en général même pas décelable.
Avec notre guide Reti et Heimana, de la pension Vaitumu Village, nous avons tout de même pu avoir accès à certaines de ces merveilles de calcite et d’aragonite ; vous comprendrez, bien entendu, que nous ne révélions pas leur emplacement…


Un noir habité, habillé…

Pour l’une de ces grottes, la marche d'approche en forêt ne présente pas de grandes difficultés. D’autres, en revanche, nécessitent au moins une corde, tant elles sont difficiles à approcher. La grotte que nous visitons avec Reti et Heimata a peut-être pu servir de refuge aux anciens, mais il ne subsiste pas de vestiges visibles d'occupation passée. L'entrée, vaste, éclairée par la lumière tamisée de la forêt, laisse deviner que plus bas, dans l'obscurité, se trouvent des couloirs, des boyaux, des chatières qui s'infiltrent dans le rocher.
Lampes torches allumées, la progression dans l'obscurité commence. Plus on s'enfonce, plus il fait sombre, mais plus cette obscurité est habitée, habillée de formes et de sculptures spectrales et fantastiques. Le faisceau des lampes frontales n'est pas assez vaste pour tout éclairer ; le plafond, les murs, les galeries latérales ou basses, chaque centimètre carré offre un spectacle en trois D qui laisse loin derrière le meilleur des artisans sculpteurs. Ici, la nature, millimètre par millimètre, a façonné, travaillé, moulé, trituré le carbonate de calcium, lui conférant des formes et des brillances inattendues, d'une délicatesse folle.

Cette stalagmite est une des plus célèbres curiosités d’une des grottes explorées. Sa forme lui a valu des surnoms très suggestifs !
Cette stalagmite est une des plus célèbres curiosités d’une des grottes explorées. Sa forme lui a valu des surnoms très suggestifs !

Des "excentriques" inoubliables

Somptueuse traine d’aragonite à la base d’une stalagmite surnommée la Vierge à l’enfant à cause de sa forme.
Somptueuse traine d’aragonite à la base d’une stalagmite surnommée la Vierge à l’enfant à cause de sa forme.
Parmi ces créations, qui feraient passer Giacometti pour un lourdaud pétrisseur de terre glaise, des "excentriques", entendez par là des sculptures d'aragonite qui se moquent comme d'une guigne de la pomme de Newton. Vous savez, les corps plus lourds que l'air tombent… Pas à Rurutu, où l'aragonite choisit souvent des chemins buissonniers extraordinaires pour explorer son environnement immédiat.
Qu'est-ce qui fait ainsi courir le minéral en long, en large et en travers, au mépris des lois de la gravitation ? Mystère. On parle de courants d'air qui orienteraient les gouttes d'eau suintant des plafonds… Dans excentrique, il y a le i de folie, un grain qui fait que, parfois, la pierre n'obéit plus à l'ordre des choses, mais à son seul désir de vagabonder.
Faites comme elle, immergez-vous dans une grotte de Rurutu (avec Reti, guide diplômé).
Lorsque vous serez au fond, régalez-vous les yeux et… éteignez la lumière. Dans le noir absolu, la puissance de la terre est encore plus palpable. Vous sentirez alors l'obscurité vous envahir, vous enlacer, vous ensorceler…

Textes et photos : Daniel Pardon



Un hoquet géologique

Heimana, de la pension Vaitumu Village, admirant une paroi concrétionné
Heimana, de la pension Vaitumu Village, admirant une paroi concrétionné
Rurutu a connu deux phases de volcanisme. Une première fois, il y a un peu plus de dix millions d'années, une île haute est née. Petit à petit, elle s'est enfoncée, cernée comme tant d'autres par son lagon et sa barrière de corail. Sans que l'on sache vraiment très bien pourquoi, neuf millions d'années plus tard, le volcan se réveilla, déchira les bases de la vieille île, suréleva de cent mètres tout le lagon (en corail, donc en calcaire), mêlant ici et là couches de lave basaltique et calcite. En un million d'années environ, la pluie et l'érosion ont fait le reste ; Rurutu est aujourd'hui un gruyère naturel unique dans le Pacifique Sud.



Vandalisme irréparable

Comme jaillissant d’un drapé de calcite teintée par des oxydes de fer, une très belle stalactite tente de toucher le sol…
Comme jaillissant d’un drapé de calcite teintée par des oxydes de fer, une très belle stalactite tente de toucher le sol…
Vous avez encore envers l'humanité quelque espoir ? Alors n'allez pas dans certaines grottes de Rurutu, des merveilles de notre patrimoine, encore sublimes il y a vingt ans ou trente ans et qui ont, ces dernières années, été pillées, massacrées littéralement par de sombres vandales. Stalactites, stalagmites, tout est parti sous le marteau de voleurs, parfois pour le plaisir de tout casser, parfois pour expédier ces tristes reliques, par pleins cartons à Tahiti. On pourrait même vous donner des noms de ces pilleurs ayant pignon sur rue à Rurutu, l'un d'eux travaillant même dans le tourisme… Un scandale le pillage des grottes de cette île ? Incontestablement. Une perte même irréparable, puisqu'il faudra à la nature des dizaines de milliers d'années pour reconstruire ces dentelles d'aragonite qu'un instant suffit à briser à jamais et que jamais plus nos enfants ne verront.




Les bonnes adresses Séjours dans les îles

- Vaitumu Village
La pension Vaitumu Village, en fait, est quasiment un petit hôtel. Ouvert en septembre 2017, l’établissement est hautement recommandable et recommandé. Sept bungalows, un huitième familial avec deux chambres et grand salon, une piscine splendide, une cuisine excellente, un personnel aux petits soins, ne vous privez pas d’une découverte de Rurutu à partir de cette adresse.
Séjour Vol + 2 nuit(s) à partir de 48 168 F/pers. avec demi-pension

- Pension Temarama
- Pension Teautamatea

Une rareté géologique : cette petite sculpture en forme de branches de corail est une excentrique qui « pousse » verticalement, au gré d’imperceptibles courants d’air.
Une rareté géologique : cette petite sculpture en forme de branches de corail est une excentrique qui « pousse » verticalement, au gré d’imperceptibles courants d’air.

Rédigé par Textes et photos : Daniel Pardon le Jeudi 21 Juin 2018 à 09:36 | Lu 2180 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies