Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage - Îles Cook : virée chez les “cousins”



La “Bora Bora” de l’archipel des Cook, la splendide île de Aitutaki, paradis des voyages de noces pour les Anglo-Saxons du Pacifique.
La “Bora Bora” de l’archipel des Cook, la splendide île de Aitutaki, paradis des voyages de noces pour les Anglo-Saxons du Pacifique.
Notre compagnie aérienne locale, Air Tahiti, ne dessert pas que les îles de la Polynésie française ; elle a repris, depuis avril 2007, la liaison Papeete/Rarotonga en ATR 72. Comme toujours, l’archipel cousin du nôtre fait les yeux doux aux Polynésiens. Des forfaits d’une semaine, à partir de 115 000 Fcfp permettent de découvrir cette “autre Polynésie”.

Les îles Cook sont autonomes depuis bien longtemps et si leurs habitants disposent d’un passeport néo-zélandais, ils ne reçoivent du pays auquel ils sont rattachés, qu’une faible aide financière. Aussi faut-il, là-bas, se lever tôt le matin pour travailler, sachant que le niveau de vie est bien mois élevé que le nôtre.

Situées dans le prolongement de l’archipel des Australes, les Cook sont ainsi une Polynésie non pas au rabais, mais au contraire, toute entière tournée vers le tourisme qui s’y développe à la vitesse grand V.

Un paradis anglo-saxon

Lorsque le festival des arts du Pacifique sud s’est tenu à Rarotonga en 1992, la principale des îles Cook, les Polynésiens de Tahiti ont découvert une Polynésie comme endormie, s’ouvrant assez timidement sur l’extérieur. 25 ans plus tard, la donne a changé et les Cook se sont résolument investies dans le tourisme, se posant comme destination incontournable pour les Néo-Zélandais en mal de soleil et de lagon et comme nouveau paradis pour les Australiens lassés de Fidji. Le nombre d’hôtels, haut de gamme, moyen de gamme ou du niveau pension de famille a explosé et toutes les îles ou presque sont aujourd’hui à même de recevoir des visiteurs.

Bien entendu, pour nous, le dépaysement n’est pas le même que pour ceux qui viennent de pays tempérés, mais indiscutablement, ces terres anglo-saxonnes ont beaucoup à offrir pour qui cherche une destination à portée d’ailes de Tahiti.

La piscine géante de Rarotonga

Bien entendu, l’île la plus fréquentée demeure Rarotonga, où se situent l’aéroport international et la petite capitale, Avarua. C’est là que les hôtels les plus prestigieux se sont installés : géologiquement, Rarotonga est une île récente, cernée par un petit lagon ; la barrière de corail est donc toujours à quelques coups de palme de la plage et dans un tel cadre, on a toujours l’impression de se baigner plus dans une piscine géante très sécurisante que dans “la mer”.

Particularité de l’île, sa route de ceinture très “Polynésie d’hier” et la route qui la double à l’intérieur des terres, sur plus des deux tiers de son périmètre.

La traversière en randonnée

Le moyen de transport idéal est sans aucun doute le deux roues, les distances étant courtes : moins d’une demi-heure pour rallier Avarua aux plages du sud, à Muri. Là, le lagon a pris ses aises, quelques motu enchanteurs viennent égayer le paysage et c’est indubitablement le lieu le plus propice au repos, à la baignade et au farniente dans un cadre réellement idyllique.

Pour ceux que les routes rebutent, il y a aussi le trek intérieur, qui part de Avatiu, au nord et qui se termine sur les plages de Vaimaanga au sud ; le sentier d’une dizaine de kilomètres mérite d’être suivi par les amateurs de marche et de grand air, en leur recommandant tout de même de faire appel aux services d’un guide pour ne pas s’égarer.

Randonnées, plongée, pêche au gros, observation d’oiseaux rares et endémiques, balades en petit avion sont quelques-unes des très nombreuses activités proposées aux touristes. Une bonne occasion de découvrir une Polynésie préservée tout en améliorant son anglais !

Aitutaki la sublime

L’autre destination phare des Cook, c’est bien sûr l’île d’Aitutaki, le “Bora Bora local”. De loin, on pourrait presque croire à un atoll, mais une partie du volcan d’origine émerge encore des flots, formant une superbe masse de basalte fichée au cœur d’un des plus beaux lagons du monde.
Très touristique, Aitutaki est le paradis des honeymooners et des amateurs de “bleu des mers du Sud”. L’offre hôtelière est variée et les plus exigeants pourront y trouver des hôtels de rêve n’ayant rien à envier aux plus beaux des nôtres.

On va à Aitutaki pour les plaisirs de l’eau, mais aussi pour les excursions en montagne, pas très élevée on vous l’accorde, mais qui permet de déboucher sur des points de vue exceptionnels. Les amateurs d’eaux vives préféreront les plages aménagées côté océan, tandis que les autres trouveront leur bonheur partout dans le lagon.

Une semaine hors de la Polynésie tout en étant en Polynésie ? Essayez les Cook, les forfaits Air Tahiti devraient vous permettre d’explorer un archipel finalement très dépaysant…

Texte : D.P. Photos : DR.

A Rarotonga, n’hésitez pas à sortir du traditionnel “tour de l’île”, la montagne y est très belle.
A Rarotonga, n’hésitez pas à sortir du traditionnel “tour de l’île”, la montagne y est très belle.

Eh oui, il n’y a pas qu’à Tahiti qu’on a le rythme des toere dans le sang. D’ailleurs, au passage, le toere est un instrument de musique originaire des Cook.
Eh oui, il n’y a pas qu’à Tahiti qu’on a le rythme des toere dans le sang. D’ailleurs, au passage, le toere est un instrument de musique originaire des Cook.

Les îles Cook

En bref
15 îles, librement associées à la Nouvelle-Zélande. Même heure que la Polynésie française. Monnaie : le dollar NZ (environ 77 Fcfp). 23 000 habitants (l’immense majorité des “Cook” vit à Auckland). Conduite à gauche.

Pour y aller
Un vol par semaine sur Air Tahiti. Temps de vol : 2h 40 sur ATR 72. Franchise bagages : 20 kg.
Enregistrement aux comptoirs d’Air Tahiti, mais passage en zone sous douane.

Pour y séjourner
Une trentaine d’hôtels à Rarotonga, une dizaine à Aitutaki. À noter que certains hôtels n’acceptent pas les enfants, trop bruyants pour les honeymooners (nous, on pensait que c’était le contraire…).

Pour Aitutaki
Plusieurs dessertes par jour sur Air Rarotonga. Temps de vol : 45 minutes

Dans l’intérieur de l’île de Rarotonga, les amateurs de nature vierge seront comblés.
Dans l’intérieur de l’île de Rarotonga, les amateurs de nature vierge seront comblés.

Et oui, les bénitiers atteignent des tailles énormes à Aitutaki où ils sont protégés. Celui-ci retrouvera le fond du lagon après la photo.
Et oui, les bénitiers atteignent des tailles énormes à Aitutaki où ils sont protégés. Celui-ci retrouvera le fond du lagon après la photo.

La nourriture, simple mais authentique des îles Cook, n’a rien à envier à celle de nos îles. Et le service est fait avec le sourire…
La nourriture, simple mais authentique des îles Cook, n’a rien à envier à celle de nos îles. Et le service est fait avec le sourire…

Les forfaits Air Tahiti

Séjour à Rarotonga : vol Air Tahiti + 7 nuits d’hôtel avec petit déjeuner à partir de 115 041 Fcfp / personne (Air Tahiti propose 6 hôtels 2 et 3 étoiles).

Séjour à Aitutaki : vol Air Tahiti + 7 nuit(s) avec petit-déjeuner à partir de 176 991 Fcfp / personne (Air Tahiti propose 2 hôtels 2 et 3 étoiles).

Site Internet : www.sejoursdansleiles.pf

Pour les amateurs de sensations fortes, l’île de Mangaia est à découvrir absolument, avec son relief karstique faisant penser à celui de Rurutu.
Pour les amateurs de sensations fortes, l’île de Mangaia est à découvrir absolument, avec son relief karstique faisant penser à celui de Rurutu.

Ce timbre, émis à l’occasion du bicentenaire de la découverte de Aitutaki, rend hommage à la mutinerie de la “HMS Bounty”, qui eut lieu après le passage de Bligh à Tahiti.
Ce timbre, émis à l’occasion du bicentenaire de la découverte de Aitutaki, rend hommage à la mutinerie de la “HMS Bounty”, qui eut lieu après le passage de Bligh à Tahiti.

Les plongeurs sous-marins trouveront leur bonheur aux îles Cook. Quant aux amateurs de baleines, de juillet à novembre, ils se régalent chaque année !
Les plongeurs sous-marins trouveront leur bonheur aux îles Cook. Quant aux amateurs de baleines, de juillet à novembre, ils se régalent chaque année !

Avouez que l’on se croirait sur une plage des Tuamotu. Pourtant, on est ici sur une île haute, Aitutaki, la plus fréquentée des destinations que proposent les îles Cook.
Avouez que l’on se croirait sur une plage des Tuamotu. Pourtant, on est ici sur une île haute, Aitutaki, la plus fréquentée des destinations que proposent les îles Cook.

Vous aimez l’ambiance bringue polynésienne ? Vous ne serez pas dépaysé aux Cook où l’on a aussi le sens de la fête.
Vous aimez l’ambiance bringue polynésienne ? Vous ne serez pas dépaysé aux Cook où l’on a aussi le sens de la fête.

Rédigé par Daniel PARDON le Vendredi 9 Décembre 2016 à 10:47 | Lu 1931 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 12:20 Carnet de voyage - Dans les cimetières de Rimatara

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies