Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Cantinier ou conseiller municipal il faut choisir



 Cantinier ou conseiller municipal il faut choisir
Tahiti le 18 mai 2020 - Après une longue bataille judiciaire et une victoire, quatre des anciens salariés de la fédération Ta'u tama here, refusent de signer leur contrat avec la mairie de Moorea. La raison, ils sont candidats sur la liste communale Tapura menée par John Toromona. Or le code électoral le stipule : "Les agents salariés communaux ne peuvent être élus conseillers municipaux". Entre un emploi communal et un mandat communal, leur cœur balance.
 
En novembre 2019, la cour d’appel confirmait le jugement du tribunal du travail qui condamnait la commune à réintégrer 39 anciens cantiniers de la fédération Ta'u tama here. La grande majorité d’entre eux sont, depuis début mai, devenus agents salariés communaux, après plus de 30 mois de combat judiciaire. Mais ça se complique… Quatre de ces cantiniers se sont présentés aux élections municipales sur la liste Tapura de John Toromona. Or, le code électoral est très clair sur ce point : “les agents salariés communaux ne peuvent être élus conseillers municipaux de la commune qui les emploie”. Pour cette raison, les quatre larrons ont pris la décision de ne pas signer leur contrat de travail avec la commune.
 
Interrogé à ce sujet, le tavana de Moorea-Maiao Evans Haumani, qui occupe son poste du moins jusqu’au 2e tour des municipales, affirme ne pas comprendre. “Si c'est un problème politique, ça les regarde”
 
Du côté de la CSIP qui a suivi ce dossier depuis le début du conflit, Gisèle Teheiura ne mâche pas ses mots. “Ce sont des motivations politiques puisque les quatre personnes figurent sur la liste communale Tapura menée par John Toromona. Je suis très triste par rapport à la décision qu'ils ont prise. Ils n'ont pas voulu reprendre de peur de rendre la liste de John Toromona inéligible. C'est la motivation qu’ils m'ont donnée. Le syndicat a essayé de les raisonner ou en tout cas de trouver une solution pour qu'ils signent leur contrat (…). Ces salariés ont confirmé qu'ils ne voulaient pas signer (…). Aujourd'hui je suis déçue et en même temps triste pour eux. C'est de l'inconscience, ils remettent en cause leur carrière professionnelle, c'est quand même dommage”.

La CSIP perd patience

Elle rappelle d'ailleurs la décision en 1ère instance du tribunal de travail : “Il est bien spécifié qu'il appartiendra aux besoins de la commune de Moorea-Maiao de proposer des contrats de droit public reprenant les clauses substantielles des contrats de droit privé sous réserve de leur conformité au droit public et, en cas de refus des intéressés, de les licencier”. Le tavana Evans Haumani a affirmé lundi matin qu'il n'avait pas encore pris de décision par rapport au licenciement. Mais selon nos informations, la procédure a été entamée. Pour la CSIP, si les quatre cantiniers perdent leur emploi, plus question de les défendre. “On a utilisé tous les moyens pour les raisonner mais à partir de là, on se désengage”. Gisèle Teheiura rappelle d'ailleurs qu'à la crise sanitaire succède une crise économique. "Il y a beaucoup de personnes qui risquent de perdre leur emploi et eux ont la possibilité d'entrer dans la fonction publique et refusent de signer leur contrat”. 

​Pas politique pour Toromona !

Quant au leader de la liste Tapura et tavana délégué de Afareaitu John Toromona, il assure qu'il n'y a rien de politique dans cette affaire. Vraiment ? Selon lui, s’ils ne signent pas leur contrat avec la mairie, “c'est tout simplement pour qu'ils aillent au bout de leur engagement (politique sur la liste Tapura, ndlr)”. Il considère que cette signature de contrat aurait pu intervenir après les élections prochaines et que rien ne presse aujourd'hui. 
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 18 Mai 2020 à 19:25 | Lu 2523 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juillet 2020 - 22:32 Flosse prône l'indépendance, Temaru n'y croit pas

Mercredi 1 Juillet 2020 - 21:30 Philip Schyle dénonce une "tricherie"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus