Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Cantines scolaires: il faut passer à deux menus végétariens par semaine, dit Greenpeace



Paris, France | AFP | mardi 08/09/2020 - Proposer deux menus végétariens par semaine dans les cantines scolaires, contre un seul comme l'impose la loi Egalim depuis dix mois, et une alternative 100 % végétale les autres jours, aurait un impact environnemental très positif, selon Greenpeace.

"À l'heure de l'urgence climatique, imposer aux enfants de consommer de la viande ou du poisson lors de leur déjeuner à la cantine ne devrait plus être une option", estime l'organisation écologiste.

Depuis le 1er novembre, les cantines scolaires doivent proposer un repas végétarien par semaine, en vertu de la loi Egalim. 

Greenpeace juge "essentiel d'aller d'ores et déjà plus loin" et publie mardi, pour soutenir son propos, une étude qui s'efforce de calculer à partir de données publiques les "bénéfices potentiels pour la planète" d'une augmentation des menus végétariens - une assiette ne contenant pas de viande mais pouvant contenir de l'œuf ou des produits laitiers - et végétaliens - un repas sans aucun produit animal - dans les cantines scolaires.

Selon l'ONG, si au quotidien, un enfant sur deux optait pour un menu végétarien ou végétalien, cela permettrait une économie de 28% à 38% des émissions de gaz à effet de serre et de 33% à 36% des coûts de dépollution de l'eau liée aux activités agricoles, générés par l'alimentation servie dans les cantines, comparé aux niveaux pré-loi Egalim de 2014-2015.

Mais les bénéfices ne s'arrêtent pas là: la consommation d'eau liée à la production agricole destinée aux cantines diminuerait de 16% à 23%, les surfaces nécessaires pour produire l'alimentation servie dans les cantines de 32% à 36%, et les importations d'aliments pour les animaux d'élevage -et donc les risques de déforestation associés - de 41% à 51%.

"Tout ce qui est mis en place dans les cantines a des répercussions majeures: sur les mentalités des enfants, pour qui manger moins et mieux, plus sain et plus durable, plus local et plus végétal finira par devenir la norme", dit l'ONG.

Pour le monde agricole, les achats des cantines, "lorsqu'ils sont rémunérés au juste prix, permettent de structurer durablement les filières dans les territoires", de développer le bio et de sécuriser des emplois.

La loi Egalim impose aussi à la restauration collective, qui fournit 3,7 milliards de repas par an aux cantines scolaires, crèches, hôpitaux, Ehpad, entreprises... de servir, à l'horizon 2022, 50% de produits bio, de qualité et durables, dont 20% de produits bio (ou en conversion) contre 3% aujourd'hui.

le Mercredi 9 Septembre 2020 à 06:18 | Lu 148 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies