Tahiti Infos

CFPA : 6,4 millions débloqués pour la sécurité au travail


Tahiti, le 9 août 2022 – Une convention de financement d’un montant de 6 450 000 Fcfp a été signée mardi entre le Syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete et le Centre de formation professionnelle pour adultes. Elle bénéficiera aux stagiaires du CFPA issus des quartiers prioritaires dans le cadre de leurs apprentissages en santé et sécurité au travail.
 
Le Syndicat mixte en charge du contrat de ville de l’agglomération de Papeete (SMCDV) et le Centre de formation professionnelle pour adultes (CFPA) ont signé, mardi, une nouvelle convention de financement d’un montant de 6 450 000 Fcfp. Celle-ci permettra de faciliter les formations à la sécurité au travail des stagiaires issus des quartiers prioritaires inscrits au CFPA.
 
En 2021, l’organisme “a permis l’insertion de plus de 326 stagiaires dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment et du tertiaire”, souligne la présidence dans son communiqué de presse. Les stagiaires y bénéficient notamment “de modules qualifiants en matière de santé et sécurité au travail, liés au travail en hauteur, aux habilitations électriques et aux gestes et postures”.
 
“La convention, soutenue à hauteur de 4 515 000 Fcfp par le SMCDV, s’inscrit dans la continuité d’un partenariat établi depuis 2018 entre les instances de l’État, du Pays ainsi que des neuf communes de l’agglomération de Papeete en matière d’accompagnement par l’emploi des personnes issues des quartiers prioritaires”, à savoir Mahina, Arue, Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara et Moorea.
 
Elle a été signée par Jean-Christophe Bouissou, vice-président de la Polynésie mais aussi président du syndicat mixte, Virginie Bruant, ministre du Travail, des Solidarités et de la Formation, Guy Fitzer, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, et Jean-Michel Blanchemanche, directeur du CFPA.
 

Rédigé par Lucie Ceccarelli le Mardi 9 Août 2022 à 17:22 | Lu 1072 fois