Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



C1: Paris, grâce à un 4e succès d'affilée, accède déjà aux huitièmes



Paris, France | AFP | mercredi 06/11/2019 - Qualification expresse pour le second tour : le Paris SG a poursuivi son parcours parfait en Ligue des champions en l'emportant 1-0 contre Bruges, mercredi au Parc des Princes, pour décrocher son billet pour les huitièmes, dès la 4e journée de la phase de groupes.

Sans être aussi flamboyant que lors de la phase aller, Paris a assuré l'essentiel dès le premier match retour de ce mini-championnat à quatre équipes. Grâce à un but de l'inévitable Mauro Icardi (22e) et un penalty arrêté par Keylor Navas (77e), le premier objectif du début de saison est déjà réussi.
Dans trois semaines à Madrid, le PSG (1er, 12 points) pourra désormais s'atteler à confirmer sa place de leader contre le Real (2e, 7 pts), pour se donner l'occasion de tomber sur un adversaire plus favorable sur le papier, lors du tirage au sort des 8es, le 16 décembre prochain.
En attendant, la prestation devant les 47.000 spectateurs du Parc, "à guichets fermés" pour la 60e fois de suite selon la direction du club, a été loin d'être aussi brillante qu'à Bruges (5-0). 
A l'image de Kylian Mbappé, très loin du niveau affiché lors de son triplé fulgurant de l'aller, les joueurs de Thomas Tuchel n'ont pas réussi à gommer certaines insuffisances mises en lumière à Dijon (défaite 2-1), vendredi dernier en Ligue 1.
 

- Icardi, renard des surfaces -

Au point d'être tout proches de concéder l'ouverture du score à cause d'un excès de confiance de sa défense dans sa propre surface. David Okereke, souvent à l'affût des errements adverses, a été toutefois incapable d'en profiter (8e, 13e).
L'équipe belge, décidée à jouer sans complexes à l'image de son remarquable match au Santiago Bernabeu contre Madrid (2-2), n'a cessé de mettre la pression d'entrée de jeu. 
Par ses sorties de balle impeccables, et les débordements de ses vifs ailiers Krépin Diatta et Emmanuel Dennis, le champion de Belgique s'est même créé les meilleurs occasions du début de partie.
Quelle aurait été l'issue du match si Mats Rits avait repris le centre en retrait parfait de Dennis pour marquer dans le but vide (16e) ? Sauvé par la maladresse des Belges dans le dernier geste, Paris ne s'est pas prié pour qu'on ne le sache jamais en marquant dans la foulée.
Dans un pur style de renard des surfaces, Mauro Icardi a repris un centre de Colin Dagba, légèrement dévié par un Di Maria à la limite du hors-jeu, pour ouvrir le score (22e, 1-0). Après vérification de l'assistant vidéo (VAR), le but a été validé par l'arbitre.
 

- Navas, impérial dans les buts -

De quoi donner raison au choix de son entraîneur, qui l'a une nouvelle fois préféré à l'idole Edinson Cavani, pour débuter la rencontre. Et ce, malgré le lobbying incessant des ultras parisiens, toujours prêts à lancer des "Cavani, Cavani" dans les virages du Parc.
Dans le sillage d'un Marco Verratti intenable au milieu, le PSG a maintenu la pression pour faire le break avant la pause. Mais les tentatives de Di Maria (29e, 39e, 44e), encore une fois joueur parisien le plus dangereux, n'ont pas fait mouche.
Au retour des vestiaires, Bruges a tenté de reproduire la même entame qu'en première période mais Navas, encore précieux, a réalisé une double parade de grande classe pour maintenir l'avantage (50e).
Surpris par l'engagement des Belges, Verratti a même été obligé de prendre un carton jaune pour empêcher Dennis de filer au but dans la foulée (55e).
Entré à la 71e minute sous une standing ovation, Cavani est enfin entré en jeu. Mais Navas lui a rapidement volé la vedette à l'approche du "money-time", quand Bruges a bénéficié d'un penalty à la suite d'une faute de Thiago Silva (74e). 
Après la confirmation de la VAR, Mbaye Diagne a frappé à ras de terre, sans pour autant surprendre l'ex-portier du Real Madrid (77e). Un premier arrêt décisif dans cet exercice en C1 pour la recrue costaricienne, synonyme de parcours toujours parfait du PSG sur la scène européenne.

le Jeudi 7 Novembre 2019 à 06:51 | Lu 191 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 04:15 Coupe Davis: les Bleus, sans supporters, se font peur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019