Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Buillard porte plainte contre Nena



Tahiti, le 10 juillet 2020 - Comme à Arue, le tavana de Pape'ete Michel Buillard a déposé une plainte au pénal pour "faux et usages de faux" à l'encontre de la liste Papeete to'u 'oire menée par Tauhiti Nena, relative aux nombreuses procurations établies lors du second tour des municipales. Cette plainte vise aussi deux agents de la Direction de la sécurité publique (DSP).

Après les plaintes au tribunal administratif pour l'annulation de l'élection à Arue et celle au pénal pour "faux et usages de faux" déposées respectivement vendredi et mercredi dernier par l'avocat du tavana déchu, Philip Schyle, c'est au tour de l'actuel tavana de Pape'ete Michel Buillard de suivre la même procédure. En effet, son avocat Me Bourion affirme avoir déposé une plainte au pénal ce vendredi matin à l'encontre de deux agents de la Direction de la sécurité publique. "Ce ne sont pas les mêmes qu'à Arue", assure-t-il. Et tout comme à Arue, cette plainte est aussi dirigée contre "les bénéficiaires des procurations", ici en l'occurrence Tauhiti Nena et ses colistiers. Contrairement à Arue en revanche, Me Bourion n'a déposé aucun recours au tribunal administratif. Et pour cause, Michel Buillard n'a pas vraiment de raison de vouloir annuler les élections…

A l'origine de cette plainte, lors du second tour des municipales à Pape'ete, 149 petites voix séparaient le tavana Michel Buillard de la tête de liste de Papeete to'u 'oire Tauhiti Nena. Lors de la soirée électorale, le premier magistrat de la capitale avait dénoncé le nombre exponentiel de procurations utilisées : 1 180. "Ils ont fait une campagne très active (…). Une campagne avec des moyens qui ne sont pas très légaux. On me parle de beaucoup de procurations (…). J'ai les procurations illégales". Le tavana de Papeete est resté injoignable jeudi et vendredi.

"Il dépose ce qu'il veut"

Contactée, la tête de liste Pape'ete to'u 'oire Tauhiti Nena répond tout simplement : "il dépose ce qu'il veut. Je n'ai pas de souci. J'ai deux procurations qui me viennent d'une juge et de son compagnon qui sont absent du fenua (…), donc j'ai voté pour eux au second tour". Il souligne ensuite que les quatre candidats ont tous eu des procurations et que "il faudrait qu'on fasse le ménage partout".

Il ajoute que ses avocats déposeront un recours au tribunal administratif pour demander l'annulation des élections. "Comme il veut parler du respect des règles, donc on va respecter les règles". Tauhiti Nena souligne aussi que Michel Buillard devrait, lui aussi, demander l'annulation des élections : "Il faut qu'il soit cohérent, puisqu'il dit qu'on ne respecte pas les règles des procurations".

Reste que la décision sur le plan administratif n'est pas prête d'être rendue. Pour les communes de plus de 9 000 habitants, le tribunal administratif doit sursoir à statuer en attendant le contrôle par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Une procédure qui n'augure pas de décision avant quatre à cinq mois.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Vendredi 10 Juillet 2020 à 16:36 | Lu 6041 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 20:28 Narii Pou et "Ma vision de l'écomobilité"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus