Tahiti Infos

Brotherson veut aussi un tourisme hors des hôtels


Brotherson veut aussi un tourisme hors des hôtels
Tahiti le 29 novembre 2023 - Après avoir proposé de couper en deux les crédits d’impôts pour les constructions hôtelières, Moetai Brotherson propose de développer le tourisme sous diverses formes. En pension, et même chez l’habitant.
 
Dans l’extrait des décisions prises en conseil des ministres hier, une batterie d’arrêtés et de projets de lois de Pays est émise afin de développer le tourisme dans les îles et tordre le cou à la promotion d’un tourisme centrée exclusivement sur l’hôtellerie.
Un premier projet consiste à renforcer le pilotage et la déconcentration de la politique touristique de la Polynésie française en s’appuyant sur “des comités du tourisme agrées qui respectent l’intérêt général des acteurs économiques touristiques de l’île ou de la commune qu’ils représentent”. L’octroi de l’agrément se fera en concertation avec les maires des communes concernées et les tāvana hau. Des moyens seront attribués à ces comités locaux afin de faire tourner la machine événementielle (accueil de croisiéristes, journées culturelles etc.).
 
Chez l’habitant
 
Autre projet, celui de réglementer et permettre l’hébergement chez l’habitant. “Ce projet viendra augmenter la capacité d’accueil et permettra aux Polynésiens qui le souhaitent, d’accueillir chez eux des visiteurs de passage dans un cadre qui respecte la mise en conformité avec également l’accès à des formations professionnalisantes sous réserve de classement auprès du Service du Tourisme”, explique le communiqué.
Enfin, les pensions de famille ne sont pas oubliées de cette nouvelle direction donnée au tourisme. “L’idée est de mieux accompagner les exploitants qui ont eu tendance à transformer leur établissement en meublés touristiques”, explique le communiqué du conseil des ministres. “Il est important de mieux valoriser nos pensions qui sont un atout majeur pour vivre un tourisme expérientiel polynésien qui doit pouvoir correspondre aux standards internationaux de qualité d’hébergement. C’est ainsi qu’une dimension culturelle viendra renforcer le caractère unique de nos pensions, réparties sur l’ensemble de la Polynésie.”

Rédigé par Bertrand PREVOST le Mercredi 29 Novembre 2023 à 18:30 | Lu 4716 fois