Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Boxe - Championnats de Polynésie 2018 : Le point d'orgue du calendrier fédéral


La fédération de boxe anglaise de Polynésie française a proposé vendredi soir les finales des championnats de Polynésie. Pas moins de 13 ceintures étaient en jeu avec à la clé également les pré-qualifications pour les Jeux du Pacifique et les championnats de France. Le public a pu voir beaucoup d'engagement dans les combats. Ariitea Putoa, Keanu Mati, Axelle Chipoukabias, Raruna Jacquot…sont les champions et championnes 2018.


Taihoarii Teata a pu résister à la fougue de Tuhiva Mati, un combat très serré
Taihoarii Teata a pu résister à la fougue de Tuhiva Mati, un combat très serré
La fédération de boxe anglaise de Polynésie française est désormais délégataire de service public depuis deux ans. Elle prend petit à petit ses marques et plusieurs boxeurs expérimentés ont fait leur retour à l’occasion de ces championnats de Polynésie qui restent le moment fort de la saison. Pas moins de 13 ceintures étaient en jeu avec à la clé également les pré-qualifications pour les Jeux du Pacifique et les championnats de France.
 
Dans la catégorie super lourds + de 91 kg, Ariitea Putoa, qui a fait son retour cette année et qui avait annoncé sa participation à ces championnats, n’a laissé aucune chance à Teva Jean en s’imposant par arrêt de l’arbitre à la deuxième reprise. Son objectif affirmé est désormais le championnat de France. Ariitea Putoa reste un de nos meilleurs boxeurs actuellement.
 
Dans la catégorie moyens – de 75 kg, le public a pu assister à un combat engagé entre Tuhiva Mati et Taihoarii Teata. Ce dernier a dû subir une pluie de coups de la part de son adversaire qui n’a cessé d’avancer tout au long de son combat. Mais l’expérimenté Taihoarii Teata est resté concentré, précis dans ses ripostes et a pu obtenir les faveurs des juges pour finalement gagner la ceinture de champion de Polynésie.
 
Du côté des femmes, si on a pu regretter ne pas voir boxer la très forte Edith Tavanae, écartée de la compétition par le corps médical en raison de ses implants mammaires, le public a pu voir Raruna Jacquot s’imposer dans la catégorie moyens – de 75 kg. La championne de Polynésie de taekwondo, de jiu jitsu brésilien, championne d’Océanie de boxe thaï est désormais devenue championne de Polynésie de boxe anglaise.
 
Belle victoire également en légers - de 60 kg de Lee-Ray Vongey face à l’excellent Raihau Lehartel, champion en titre. Dans la catégorie welters – de 69 gk, victoire de Tupuatea Grand-Pittmann face à Tautua Dauphin qui s’est fait surprendre dans la deuxième reprise. Tous deux étaient champions de Polynésie 2017 dans deux catégories différentes, Tautua étant monté dans la catégorie supérieure. SB

Henere Tahiata directeur technique de la FBAPF
Henere Tahiata directeur technique de la FBAPF
Parole à Henere Tahiata :
 
Un moment important pour la fédération ?
 
« Les championnats de Polynésie sont le point d’orgue du calendrier, ils servent également à préparer les Jeux du Pacifique. On a eu en parallèle la visite cette semaine de représentants de la fédération française. On évolue chacun de notre côté mais il y a quand même des actions en commun comme la formation et la préparation au haut niveau. Si on peut collaborer pour préparer les Jeux olympiques de 2024, on a tout à gagner. »
 
Des boxeurs pourront partir plus facilement ?
 
« Pas forcément plus facilement mais on va pouvoir nouer des relations. Si c’est nécessaire, on pourra faire venir un cadre. Je pense que les Tahitiens ont un gros potentiel mais il faut de l’encadrement. Il ne faut pas sauter les étapes, plutôt que d’aller directement aux championnats de France, je pense qu’il faut se préparer en amont, ainsi d’ici quelques années nous serons compétitifs au niveau national ou international. »
 
La fédération poursuit son chemin avec confiance ?
 
« La fédération est jeune mais ceux qui y travaillent sont là depuis presqu’une trentaine d’années. Le fait que l’on ait de l’expérience cela conforte les nouveaux arrivants qui sont dubitatifs par rapport à l’évolution de la fédération. On travaille sérieusement, petit à petit on prend nos marques et les gens commencent à voir le résultat. »
 
Quels sont les points importants de la convention signée avec la FFB ?
 
« La fédération française de boxe est consciente que pour bien aborder les Jeux Olympiques de 2024, il faut qu’il y ait un gros réservoir. A partir de ce gros réservoir, il faudra sortir l’élite de la boxe. Avec cette convention de partenariat, on peut évoluer de notre côté mais on peut aussi utiliser les moyens de FFB pour pouvoir progresser. Nos boxeurs ont besoin de boxer pour progresser mais ils ont besoin aussi d’un encadrement, d’une technicité que la fédération française peut nous apporter. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Merci au public qui est venu nombreux et merci surtout à tous ces bénévoles qui donnent de leur temps pour entrainer leurs boxeurs. Je pense qu’aujourd’hui on voit le résultat de ce travail, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Merci à tous. » Propos recueillis par SB

Raihau Lehartel en rouge a dû s'incliner face à Leee-Ray Vongey
Raihau Lehartel en rouge a dû s'incliner face à Leee-Ray Vongey

Le président du COPF, Mme la Ministre des sports étaient présents
Le président du COPF, Mme la Ministre des sports étaient présents


Rédigé par SB le Mercredi 14 Novembre 2018 à 11:50 | Lu 617 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net