Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Bora bora : mineur, il est poursuivi pour assassinat



PAPEETE, le 19 décembre 2017 - Mardi en fin de matinée, Hervé Leroy, procureur de la République a dévoilé les faits du meurtre de Bora Bora. L'adolescent est poursuivi pour assassinat.

Mardi en milieu d'après midi, le juge d’instruction a décidé de poursuivre le prévenu dans l'affaire de Bora Bora pour assassinat. Le procureur de la République, Hervé Leroy en compagnie du colonel Charlot a détaillé les événements qui ont mené à ce drame dimanche à Bora Bora.

"Le dimanche 17 décembre vers 13h30, les gendarmes de Bora Bora sont intervenus au domicile de personnes alcoolisées situé dans le district de faanui pour une personne blessée par arme blanche". Une qu'ils sont sur place, l'auteur des faits se présente en tant qu'auteur de la bagarre.

Les représentants des forces de l’ordre apprennent que la personne blessée est en fait décédée du coup de couteau porté au niveau du cœur. "La blessure mortelle fut causée par un couteau de cuisine muni d'une lame de 18,5 cm."

Le mineur, auteur des faits est placé en garde à vue et une enquête de flagrance est ouverte. Le mineur est présenté au parquet général, lundi matin. Il ressort des auditions que "dimanche matin dès le lever du soleil, l'auteur et la victime, membres de la même famille par alliance, se sont alcoolisés massivement avec des amis et des membres de leur famille en ingurgitant rhum, komo, pastis; trois bouteilles de ce dernier alcool ont été bues."

Selon le procureur, la victime aurait rossé le mineur "pour un motif futile se rapportant à la dégradation d'une enceinte acoustique". Ainsi, l'adolescent, de 17 ans, se serait enfui chez une parente pour "y chercher des armes blanches. Alors que la victime continuait de l'invectiver, le mineur lui assénait un coup de couteau qui provoquait rapidement la mort."

Lors de son audition, le mineur a indiqué avoir l'habitude de s'alcooliser avec la victime et qu'il s'ensuivait souvent des bagarres.

La victime, âgée de 28 ans, était le beau cousin du mineur. Il était marié et était père de trois jeunes enfants. Le jeune homme de 17 ans risque jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.

Suite à cette affaire, le procureur de la République a souhaité ajouter "cette affaire illustre une fois de plus la problématique majeure de l'intoxication alcoolique en Polynésie de mineurs et de jeunes majeurs qui les week-ends décident d'ingérer en peu de temps des quantités importantes de boissons alcooliques pour arriver rapidement à une ivresse." Il ajoute "Elle met également en exergue la défaillance de certains parents qui laissent leurs enfants se mettre dans un état dangereux pour eux-mêmes et autrui."

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 19 Décembre 2017 à 17:30 | Lu 2422 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués