Tahiti Infos

Bora Bora tremble et gagne à la Aimeho Race


l'arrivée des élèves, après 43 kilomètres de courses autour de Moorea.  Crédit : Tom Larcher
l'arrivée des élèves, après 43 kilomètres de courses autour de Moorea. Crédit : Tom Larcher
Tahiti, le 28 avril 2024 - La Aimeho Va’a Race, 20e édition du nom, s’est achevée ce samedi, conquise comme la précédente édition par le lycée Le Gayic de Papara chez les Taurea. L’équipe signe l'une des meilleures performances de la compétition malgré le mauvais temps. Une catégorie en dessous, le Lycée de Bora Bora arrache la première place au mépris d’une grosse frayeur à l’avant-dernière étape. Pour les Piri Teina, le collège de Teva I Uta termine premier devant le collège de Pao Pao, de Moorea.
 
La 20e édition de la Aimeho Va’a Race s’est tenue à Moorea sur deux journées, les 26 et 27 avril. Un parcours de 43 km, soit l’équivalent du tour de Moorea en neuf étapes sur lesquelles des lycées venus des quatre coins de Polynésie vont tenter d’accaparer la première place à la force de leur rame. Un seul et unique objectif : faire gagner son établissement. “C’est la plus belle compétition de sport scolaire qui existe ici au Fenua, de sport traditionnel comme le va’a”, se réjoui Frédéric, professeur d’EPS à Moorea et membre de l’organisation de la Aimeho.
 
Cette célébration sportive se déroule sur deux jours. Le 26 avril, l’événement a débuté par une journée de sport partagé où les élèves de l’option va’a du collège Pao Pao ont pu transmettre leurs connaissances du vaa aux élèves des établissements spécialisés comme le centre Papa Nui, l’IIME de Paea, la classe Ulis du collège de Pao Pao et pour la première fois la Fraternité chrétienne. “L’idée c’était de leur faire réaliser l’équivalent des neuf étapes de la Aimeho, soit 43 kilomètres”, sur un périmètre plus réduit pour favoriser l’encadrement. Et comme ils le démontrent à chaque édition de la course, “bien sûr qu’ils peuvent”, conclut Frédéric.
 
Samedi matin, le plan d’eau a fait place aux différents élèves des collèges, lycées et même de l’université pour le fameux tour de Moorea. Au total c’est 36 équipes, soit plus de 500 élèves, divisées en trois catégories (les Piri Teina, Teina et Taurea) qui se sont relayées pour boucler le tour de l’île le plus vite possible. Pour remporter cette prestigieuse course des collèges, il faut engranger le plus de points en terminant haut dans le classement à la fin de chacune des neuf étapes. Il s’agit donc d’être constant, en plus d’être rapide. Mais quand les mauvaises conditions météorologiques s’en mêlent, ça peut vite être compliqué. “Ils ont eu le vent de face sur les dernières étapes, ils seront morts” craint un membre de l’organisation, à quelques minutes de l’arrivée.
 
L’exploit de Bora
 
Si les mauvaises conditions ont mené plusieurs équipes à la casse, les empêchant de finir la course tel que le collège d’Afareaitu, de Hitia’a ou Henri Hiro de Faa’a, il existe des histoires plus belles. Comme celle de Bora Bora chez les Teina. Ce samedi, l’équipe enchaîne les premières places aux différentes étapes du tour, jusqu’à cette huitième étape, l’avant-dernière. Peut-être par malchance, ou excès de vigueur, les rameurs et rameuses du collège de Bora Bora cassent leur pirogue, et voient leur performance jusqu’à maintenant irréprochable entachée d’un potentiel abandon. Un des rameurs de Bora Bora, alors sur terre à ce moment-là, a vent de cette casse sur la va’a de son équipe. “Mais on y croit encore”, se souvient l’élève. Et il fait bien, grâce à une équipe tierce qui a apporté son aide, le balancier de l’équipe est réparé. “Maintenant la consigne est simple, explique le professeur de Bora Bora : c’est de finir premier à nouveau sur la dernière étape.” C’est finalement chose faite, le lycée de Bora Bora s’impose chez les Teina, devant le Collège Teva i Uta 2 et le Lycée Raapoto, malgré une belle frayeur.
 
Les Taurea et Piri Teina 
 
Chez les Taurea aussi, aînés de la compétition, la compétition bat son plein. À 15h02, la 9e et dernière étape est lancée, et le lycée Tuianu Le Gayic entame son dernier sprint. Ce lycée de Papara avait déjà remporté la compétition l’année dernière, et semble vouloir remettre le couvert cette année. Ces élèves finissent finalement premiers de la plus grande catégorie, devant le lycée St. Joseph et le Lycée de Taiarapu. Ils signent d’ailleurs un des meilleurs chronos toutes étapes confondues avec un temps général de 3 heures 12’12”. Un des meilleurs de la compétition, surtout dans ces conditions. Dans la plus catégorie des plus jeunes, chez les Piri Teina, l’enjeu était tout aussi grand. Surtout que le collège de Pao Pao, qui organise la course en partenariat avec l’USSP, tient à défendre son honneur à domicile, dans les lagons de Moorea. Ils prennent le podium, derrière le collège de Teva I Uta. “C’est super, c’est du travail mérité, ils ont bien bossé, ça fait des années qu’on voulait le podium”, déclare un professeur de Pao Pao à l’arrivée.

Résultat :

Piri Teina :
1             Collège Teva I Uta 1    
2             Collège de Pao Pao 1  
3             Collège NDA    
4             Collège de Papara
5             Collège Huahine
6             Collège Taha’a
7             Collège Rurutu
8             Collège Pomare IV
9             Collège Paea
10          Collège Taravao
11          Collège Afareaitu
12          Collège Hitia’a
13          Collège Henri Hiro
 
Teina :
1             Lycée Bora Bora
2             Collège Teva i Uta 2
3             Lycée S.Raapoto
4             Collège Pao Pao 2
5             CED Rikitea
6             Collège Makemo
 
Taurea :
1             Lycée T. Legayic 1
2             Lycée St. Joseph
3             Lycée Taiarapu
4             Lycée P. Gaugin
5             SSEP
6             Lycée Opunohu
7             Lycée T. Legayic 2
8             Lycée Jhon Doom
9             Université de la Polynésie française
10          Lycée Diadème
11          Lycée Uturoa
12          Lycée La Mennais
13          Lycée Pomare IV
14          Lycée Opunohu 2 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 28 Avril 2024 à 19:21 | Lu 890 fois