Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Bora Bora, la Perle du bac



C'est la première fois que le nouveau lycée de Bora Bora accueille les épreuves du baccalauréat.
C'est la première fois que le nouveau lycée de Bora Bora accueille les épreuves du baccalauréat.
Bora Bora, le 10 juin 2021- Pour la première fois de son histoire, l'île de Bora Bora accueillait les épreuves du baccalauréat qui ont débuté mercredi au lycée polyvalent Ihi-Tea No Vavau. 42 candidats de terminale ont planché sur le sujet de philosophie le matin, et autant d'élèves de première ont dû composer avec les épreuves de français l'après-midi. Prochaine étape pour le lycée, le baccalauréat professionnel et le grand oral des terminales, puis viendront les oraux de français pour les élèves de première.
 
Madame Kamarzine, proviseure du lycée polyvalent Ihi-Tea No Vavau de Bora Bora, avait à cœur de partir sur une bonne note de cet établissement dont elle aura été responsable pendant quatre ans, son contrat s'achevant en juillet. L’organisation du premier baccalauréat sur la Perle du Pacifique, en ce mercredi pluvieux, lui a donné l’occasion de remplir ses objectifs. Un dispositif de devoirs, mis en place auparavant pendant quelques samedis matin, a permis aux deux classes de terminale de préparer au mieux ce premier rendez-vous, à savoir l’épreuve de philosophie.

L’établissement, ouvert depuis 6 h 30, accueillait les candidats avec un petit déjeuner offert afin qu'ils puissent attaquer l’examen dans les meilleures conditions. Toute l’équipe de l’établissement attendait l'événement avec impatience, "un véritable aboutissement de trois ans de travail" précise la proviseure. Les 39 candidats enregistrés et les 3 candidats libres devaient se présenter 30 minutes avant le début de l’épreuve, quelques absences justifiées n'ont pas perturbé le déroulement et les élèves ont pris place dans les trois salles prévues à cet effet, répartis à distance réglementaire, surveillés par deux enseignants par classe. Un secrétariat supervisait l’organisation, et la présence d’un technicien informatique, en cas de problème, garantissait le bon déroulement des opérations. À 7h30, l’épreuve pouvait commencer. Quatre heures étaient allouées pour plancher sur les quatre sujets (au lieu de trois les années précédentes).

Un choix de quatre sujets  

Il était environ 11h20 quand le dernier candidat est sorti de l’établissement. Alexandre a livré ses premières impressions : “C’était une épreuve étrange, j’ai mis environ une heure pour me décider sur le choix du sujet.” Il semble avoir eu des difficultés à se décider car tous les sujets étaient intéressants. Un avis partagé par Monsieur Van Gaver, le professeur de philosophie du lycée : “Les quatre sujets, abordables et ouverts, ont balayé le programme de l’année, même si le sujet numéro 4 était un texte assez technique.”
 
Quant à l’épreuve anticipée du baccalauréat français, qui en était aussi à son coup d’essai en raison de la crise sanitaire l’an passé, tout s'est également déroulé parfaitement avec une organisation sensiblement identique à celle du matin. Dès 13 h 30, les 42 candidats ont pu se pencher pendant quatre heures sur le commentaire de texte et la dissertation. Émiri, élève de première confie qu’elle a choisi le sujet sur la poésie et rajoute “j’étais assez à l’aise à l’écrit, mais l’oral me fait davantage peur.” Holly, une camarade de la même classe, affirme que “l’oral va être beaucoup plus stressant.” Émeline Félix, enseignante, explique que les sujets de cette session ont été adaptés à la crise sanitaire. En effet, les quatre objets d’études de l’année ont été proposés lors de cette épreuve, contrairement aux années précédentes. Rendez-vous les 22 et 23 juin pour l’oral. Prochaine étape pour le lycée, l’organisation du baccalauréat professionnel pour 24 élèves, les 16 et 17 juin 2021 et le grand oral pour les terminales.

Madame Kamarzine, proviseure du lycée Ihi-Tea no Vavau de Bora Bora.
Madame Kamarzine, proviseure du lycée Ihi-Tea no Vavau de Bora Bora.

Rédigé par Nij le Jeudi 10 Juin 2021 à 17:12 | Lu 1150 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Juin 2021 - 16:34 Pacif’ink, l’impression zéro déchet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus