Tahiti Infos

Booba et Martin Solveig au prochain Tiki Fest en avril 2024


Tahiti, le 21 décembre 2023 – Le Tiki Fest annonce son grand retour le 13 avril prochain au parc Vaira'i pour une troisième édition qui promet d'être mémorable. L'organisation, qui avait déjà réussi le pari fou de faire venir la star française Orelsan l'an passé, pousse les curseurs encore plus loin cette année avec à l'affiche nul autre que le roi du rap français, Booba, et le ténor de la musique électro, Martin Solveig.
 
Le phénomène prend de l'ampleur et ne trouve aucun équivalent sur le territoire, le Tiki Fest passe la troisième pour son grand retour et s'aligne désormais aux côtés des gros bolides des festivals francophones dont il compte lancer la saison dès le mois d'avril prochain. L'organisation, qui avait déjà affirmé ses intentions en 2023 en invitant le célébrissime Orelsan en terre mā'ohi, voit encore plus grand pour 2024 : “C'est LE festival de Polynésie”, annonce d’emblée l’organisateur Florian Sodoyer. “Nous avons à cœur de mettre en avant la mixité artistique. Il y aura du rap, de l'électro, du reggae, de la variété locale ; il y en a pour tous les goûts ! Une mixité à l'image de la Polynésie ! De plus, nos ambitions sont claires. Nous voulons proposer un festival à portée internationale, avec donc des artistes locaux, mais également de très grands noms de la scène nationale française ! Et, à ce titre, nous avons préparé de belles surprises pour cette troisième édition du Tiki Fest !”

Du très gros calibre
 
Après avoir réalisé l'exploit de faire venir l'artiste Orelsan devant le public polynésien, l'organisation avait fort à faire pour proposer aussi bien, voire mieux, pour la troisième édition de son événement. Et, à ce titre, impossible ne rime décidément pas avec Sodoyer : après avoir eu le prince du rap français, l'organisation compte désormais s'offrir les services du roi, Booba. L'homme aux quatre victoires de la musique avec plus de 2,8 millions d'albums vendus, et détenteur de nombreux records dont celui du plus grand nombre de mixtapes vendues en France, est considéré comme LA légende du rap français. Connu pour son franc-parler, l'artiste défraie souvent la chronique, mais sa réputation, c'est dans ses textes qu'il l'a forgée avec des punchlines telles que “J'ai fait la guerre pour habiter rue de la Paix” ou encore “Je ne sais même plus quelle heure il est, pourtant j'ai 100K sur le poignet” : parolier hors pair, l'artiste met tout le monde d'accord.
 
Et parce qu'une surprise n'arrive jamais seule, l'organisation annonce la présence d'un autre poids lourd de la scène musicale française : le DJ Martin Solveig. L'artiste, à la renommée internationale, enflamme les pistes de danse du monde entier depuis deux décennies grâce à des sons tels que “Hello”, “Jealousy” ou “C'est la vie”. Connu pour son style de musique électrique, mêlant des éléments de house, d'électro et de dance-pop, le DJ fut nommé aux prestigieux Grammy Awards à plusieurs reprises et a atteint les sommets notamment en 2011 avec son album “Smash”. Le maestro des platines sera également accompagné des Synapson, autres phénomènes de la culture électro française déjà habitués de la scène polynésienne. Et dernière grosse affiche – et pas des moindres – la star montante du reggae-dance hall, Biga Ranx, sera également de la partie. Du côté des artistes locaux, le moins que l’on puisse dire c’est que les piliers seront au rendez-vous : T-Unit, Vaki, Nohorai, Pepena, pour ne citer qu’eux.

Un rayonnement international 
 
“Qui dit artistes internationaux, dit une visibilité internationale”, insiste Florian Sodoyer. “Aujourd’hui ces artistes sont suivis par des millions de gens sur les réseaux sociaux et en seulement quelques photos et vidéos, ils font la promotion du pays à grande échelle !” D’autant que pour voir ces gens-là, certaines personnes sont prêtes à faire le déplacement : “Nous allons essayer de concrétiser des partenariats avec les compagnies aériennes ainsi que les hôtels, afin de proposer des packages tout compris au départ de la Nouvelle-Zélande, de Los Angeles, de la Nouvelle-Calédonie mais également de la France.”
 
L'expérience Tiki Fest
 
Au-delà de la partie purement artistique, le Tiki Fest c’est aussi et avant tout un concept : “Nous bénéficions d’un label écoresponsable”, rappelle Florian Sodoyer : “Nous avons la chance de pouvoir faire cet événement au parc Vaira’i, qui est un lieu magnifique, et nous tenons à le préserver. Et même au-delà ça, nous voulons proposer un festival écoresponsable.” Éclairages LED, gestion de l’eau et gobelets Écocup, vaisselle compostable, tri sélectif et gestion des déchets optimisée, mise en place d’une brigade verte armée de sacs poubelles et de cendriers de poche… l’organisation ne s’épargne aucun effort pour mener à bien cette mission. 
 
Toujours dans une démarche responsable, le festival met un point d’honneur à promouvoir son opération capitaine de soirée. “C’est quelque chose qui est important pour nous : S’amuser c’est bien, mais en toute sécurité c’est encore mieux”, souligne Florian Sodoyer. D’ailleurs, pour les parents désireux de passer un peu de bon temps, l’organisation propose une garderie gratuite et encadrée par des professionnels. Le but étant de rendre le festival accessible aux familles. Autre innovation : le système Cashless : “Les gens vont pouvoir se connecter sur une application Tiki Fest, avant même de venir au festival, mettre de l’argent dessus, et les paiements s’effectueront d’un simple scan. De cette manière, on évite de manipuler de l’argent liquide, de perdre sa carte bleue, et surtout on facilite le suivi des dépenses.”


Rédigé par Wendy Cowan le Jeudi 21 Décembre 2023 à 18:01 | Lu 4531 fois