Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Biodéchets, économie circulaire, l'ADEME lance deux appels à projets



Papeete, le 13 mai 2019 - L'Agence française de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie lance deux appels à projets sur la thématique des Déchets. Le premier porte sur l’économie circulaire et le second sur la prévention et la gestion des bio-déchets.

Le premier appel à projets lancé concerne l'économie circulaire "De l’approvisionnement durable à la valorisation des déchets". L’économie circulaire a pour objectif de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, d’eau et des sources d’énergie à tous les stades du cycle de vie. Elle s’articule autour de trois champs : la production et offre de biens et de services, la demande et comportement des consommateurs et la gestion des déchets.
La Polynésie française et l'Agence française de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) ont choisi d’accompagner les entreprises, les collectivités publiques et les associations dans cette démarche innovante de l’économie circulaire. Elles proposent aux lauréats de l’appel à projets un accompagnement technique et financier en vue de la réalisation d’études d’aide à la décision et d’investissements. Cet appel à projet est lancé en partenariat avec la Direction de l’Environnement (DIREN) et la Chambre du Commerce et de l’Industrie des Services et des Métiers (CCISM). Les dates de clôture sont le 30 mai pour la 1re session et le 30 novembre pour la seconde session.

GASPILLAGES ALIMENTAIRES ET COMPOSTAGE

Le second appel à projets concerne la "Prévention et gestion des biodéchets de proximité en Polynésie française". Il est présenté par l'ADEME et le syndicat FENUA MA. La prévention est définie comme un mode de gestion prioritaire, selon la formule courante " le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ". Cet appel à projets a pour vocation de susciter des projets en faveur de la lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires et du compostage, gestion de proximité des biodéchets.
Réduire les déchets à la source, c’est en effet limiter le travail de collecte, puis de traitement des déchets. Ce mode de gestion permet donc de réduire les dépenses du service public de gestion des déchets ménagers et assimilés et de limiter l’impact environnemental induit par celui-ci. Le traitement des déchets en Polynésie française repose aujourd’hui encore essentiellement sur l’enfouissement. La prévention de la production des déchets permet de limiter le recours à l’enfouissement, et ainsi économiser les capacités de stockage du centre d'enfouissement technique (CET). En Polynésie française, les matières compostables représentent 62% des bacs gris avec : 30% de petits déchets verts ; 17% de restes de repas; 15% de papiers et de cartons souillés. La date limite de dépôt des projets est le 31 juillet.

Infos pratiques :
-L’économie circulaire "De l’approvisionnement durable à la valorisation des déchets"
Dates de clôture : - 1ère session : le 30 mai 2019 - 2ème session : le 30 novembre 2019.
Contact: Heiava SAMG MOUIT (+689) 40 46 84 72 [email protected]

-Prévention et gestion des biodéchets de proximité en Polynésie française
Date limite de dépôt des projets : 31 juillet 2019 à 12 h
Contatc : Heiava SAMG MOUIT // Sandrine OUIAZEM
courriel : [email protected] Tél. : 40.46.84.72
Syndicat FENUA MA : [email protected] Tél. : 40 54 34 50 Fax : 40 54 34 51

Rédigé par communiqué de presse le Lundi 13 Mai 2019 à 16:58 | Lu 1117 fois

Tags : ADEME





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Septembre 2020 - 09:07 L'homme d'Alfonsi à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus