Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Bilan mitigé pour les pāpio



Tahiti, le 21 août 2020 - Ouverts en juin pour les festivités du Tiurai, les pāpio de Outumaoro et de Vaitupa ont fermé leurs portes le week-end dernier ou s’apprêtent à le faire. Si les affaires avaient bien débuté pour les forains, l’ouverture des frontières et surtout les premiers cas confirmés de Covid-19 ont marqué un très fort ralentissement de la fréquentation.


Beaucoup d’attractions et de manèges à l’arrêt et pas beaucoup de monde ce vendredi soir sur le site des pāpio de Vaitupa. “On vient souvent, mais là c’est un peu triste maintenant”, reconnaissent quatre copines venues pour s’amuser.
La faute au mauvais temps, à la rentrée scolaire, mais surtout au Covid-19 qui se propage à vitesse grand V depuis quelques semaines en Polynésie. Car malgré les mesures de protection prises par les forains, l’obligation du port du masque depuis quelques jours et les nombreux gels hydroalcooliques posés partout, la fréquentation est clairement en baisse.
“Ce n’est vraiment pas comme un vendredi normal, il y a eu un peu de monde dans le restaurant, mais ce n’est clairement pas comme d’habitude”, reconnaît Henriette Hunter, la trésorière du comité des forains de Faa’a.
Même constat de la part d’Alex, qui tient un stand de tables de billard et de baby foot. “Il y a vraiment beaucoup moins de monde, les gens préfèrent ne plus sortir, c’est embêtant”, lâche-t-il en montrant une feuille où il recense le nombre de clients qu’il a eus. Feuille quasiment vierge pour ce soir et pour le week-end dernier.
Si cette situation est loin de faire le beurre des forains, il n’en a pas été tout le temps ainsi depuis l’ouverture des deux sites, respectivement le 12 juin pour celui de Outumaoro et le 26 juin pour celui de Vaitupa. Le site de Mama’o, lui, n’a pas ouvert cette année.

“Au début, cela a commencé vraiment super fort”

Yuyu, Tea, Naley et Moehau sont venues pour s’amuser.
Yuyu, Tea, Naley et Moehau sont venues pour s’amuser.
“Au début, cela a commencé vraiment super fort, les gens avaient vraiment envie de sortir, les enfants voulaient s’amuser, aller sur les manèges. Franchement il y avait même presque plus de monde que les années précédentes, on a vraiment bien fonctionné. Les gens ont dépensé de l’argent, ils se sont fait plaisir”, explique enthousiaste James Frogier. Mais cet enthousiasme retombe bien vite. “Avec l’ouverture des frontières le 15 juillet, et surtout avec les premiers cas de Covid-19 fin juillet, début août, ça nous a vraiment freinés. On a clairement vu la différence”, relève le président des associations de forains, présent sur le site de Outumaoro, qui a fermé le 16 août dernier.
D’un point de vue financier, il est encore trop tôt pour chiffrer l’impact et le manque à gagner pour les forains. “On fera les comptes d’ici quelques temps. Ce ne sera pas catastrophique. Heureusement que le début des festivités a bien fonctionné, cela devrait compenser en partie les pertes des dernières semaines”, indique James Frogier, en espérant que tout revienne dans l’ordre bientôt et que les prochains pāpio pourront avoir lieu.
Pour l’instant, l’incertitude pèse, en raison du passage de la Polynésie française au stade 2 de l’épidémie, sur le maintien des pāpio le week-end du 29 août à Vaitupa. “On attend de savoir ce que les autorités vont dire”, note Henriette Hunter.

Rédigé par Pauline Stasi le Samedi 22 Août 2020 à 12:32 | Lu 2714 fois

Tags : Papio





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 26 Septembre 2020 - 18:43 ​20 cas positifs au Covid-19 à Nuutania

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus