Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Bientôt un nouveau centre de jour à Vaininiore



Le secours catholique gère le centre "Te Vai'ete", depuis 1994. Un espace où les sans-abris peuvent prendre leur petit-déjeuner. Ce domaine s'étend sur près de 1 500 mètres carrés.déjeuner de 6 à 8 heures.
Le secours catholique gère le centre "Te Vai'ete", depuis 1994. Un espace où les sans-abris peuvent prendre leur petit-déjeuner. Ce domaine s'étend sur près de 1 500 mètres carrés.déjeuner de 6 à 8 heures.
PAPEETE, le 17 janvier 2019 - Ce futur centre de jour sera dédié non seulement aux sans domicile fixe, mais également aux jeunes de Vaininiore. Ce site accueille actuellement deux centres : celui du Secours Catholique (Te Vai'ete) et le centre du jour géré par l'association "Te Torea", un lieu qui permet aux SDF de se restaurer et de faire leur lessive notamment.

Le terrain en question s'étend sur 1 500 mètres carrés à Vaininiore, juste à côté de la caserne des pompiers de Papeete. Un lieu bien connu des sans domicile fixe, puisqu'ils peuvent y prendre leur petit déjeuner et y faire leur lessive. Deux associations se chargent aujourd'hui de ce public parti-culier : le Secours Catholique de Père Christophe et l'association "Te Torea", présidée par Frédéric Kwong.

Le premier centre géré par le Secours Catholique, répond au nom de Te Vai'ete. Il est ouvert tous les matins entre 6 heures et 8 heures. Il a ouvert ses portes en décembre 1994. L'association "Te Torea" se charge, quant à elle, du centre de jour. Un espace qui permet aux SDF de faire leur lessive et de prendre soin de leur hygiène corporelle. Une dizaine de personnes travaillent quotidiennement auprès des SDF. Ce centre de jour est ouvert depuis 2002. Deux sites importants pour les SDF, mais il va falloir tout rénover, parce que les locaux ne répondent plus réellement aux consignes de sécurité.

Dans l'urgence et face à ce constat, le tāvana de Papeete a décidé de lancer un projet de construction d'un nouveau centre d'accueil d'héberge-ment, à cet endroit. Et qui dit projet de construction, veut dire également d'importants fonds à dépenser, et la municipalité n'a pas forcément les moyens de le faire. En octobre dernier, Michel Buillard a donc décidé d'affecter ce terrain communal au Pays. "Il appartiendra au Pays de mettre les moyens pour édifier un bâtiment digne de ce nom, qui accueillera bien nos SDF. Je ne sais pas encore comment, la situation va évoluer. Mais, je pense que demain, il faut que les associations qui se chargent des deux centres continuent de s'occuper de nos SDF", indique le tāvana Michel Buillard.

UN FUTUR CENTRE QUI POURRAIT AUSSI HÉBERGER LES JEUNES DE VAININIORE

Dans son courrier au président du Pays, le maire Michel Buillard a même profité pour exposer son idée du futur hébergement. "On peut envisager, à condition que le président accepte, d'y mettre un espace polyvalent qui servirait de salle de sport pour les jeunes des quartiers, parce que l'intérêt que je vois dans ce projet est d'assurer la cohésion en associant les SDF et les gens du quartier. On peut envi-sager aussi un centre d'accueil de jour, avec tout le confort, un salon, une salle de sport, une télévision... tout ce qu'il faut pour la propreté, avec des machines à laver, des sèche-linge". 

Et le tāvana va même plus loin dans sa vision : "Je souhaitais également, dans les étages supérieurs, loger nos jeunes couples de Vaininiore. Mais on va garder l'as-pect familial de ce quartier, c'est ce qui fait la richesse de ces lieux. Donc, les jeunes habiteront dans ce nouveau bâtiment et ils auront leurs parents qui seront juste en face, dans leur logement familial." 

Pour l'heure, aucune idée sur les moyens qui seront injectés par le Pays dans la réhabilita-tion de ces lieux. Cependant, lors de ses vœux aux partenaires sociaux, le président Édouard Fritch a évoqué quelques pistes du futur projet. "Y seraient proposés un accès aux douches et produits d’hygiène, mais également un accès aux droits et un véritable accompagnement dans la détermination d’un projet d’insertion." Pendant la durée des travaux, les deux centres de Vaininiore continueront leurs activités dans d'autres secteurs, en attendant l'ouverture du futur centre d'accueil.Selon la directrice des centres gérés par l'association "Te Torea", environ 300 personnes fréquentent quotidiennement le centre du jour de Vaininiore.

La parole à

Michel Buillard Maire de Papeete "On a mis en place un programme intéressant"

Sur le plan administratif, j'ai pris la décision de mettre à la dis-position du pays ce terrain de Vaininiore, qui a une superficie de 1 500 mètres carrés. Dans la même lettre, lorsque j'ai saisi le pré-sident, j'ai profité de définir le contenu du projet. Aujourd'hui, je suis en confiance avec le président Fritch. Donc, je peux avancer, je ne suis plus seul à m'occuper des SDF quotidiennement. C'est le lot quotidien du travail que nous effectuons pour encadrer les SDF, pour essayer de les comprendre et on a mis en place un pro-gramme intéressant social et professionnel.


Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 17 Janvier 2019 à 17:54 | Lu 1764 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués