Tahiti Infos

Biden déroule le tapis rouge pour les îles du Pacifique


CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Washington, Etats-Unis | AFP | mercredi 28/09/2022 - Les Etats-Unis organisent à partir de mercredi un sommet "sans précédent" pour les îles du Pacifique, une région où ils sont en concurrence frontale avec la Chine, a fait savoir un haut responsable de la Maison Blanche.

"Nous avons fait des réunions avec les dirigeants du Pacifique avant. C'était habituellement une heure à Hawaï ou autre part. Nous n'avons jamais rien fait de tel. C'est sans précédent", a dit un haut responsable de la Maison Blanche lors d'une conférence de presse.

Lors d'un sommet qui doit durer deux jours et qui se conclura jeudi par un discours du président américain puis un dîner en grande pompe à la Maison Blanche, le gouvernement de Joe Biden doit dévoiler "de nouvelles initiatives substantielles" et de "nouveaux investissements" dans des domaines variés, qu'il s'agisse de l'environnement, de la santé ou de la lutte contre la pêche illégale, a dit le responsable, qui n'a pas voulu être identifié.

Joe Biden juge "très important" le contact personnel entre dirigeants, a fait savoir sa porte-parole Karine Jean-Pierre, "c'est ce que va montrer ce sommet".

Ce sera de "l'argent frais", a assuré le haut responsable, indiquant que les participants au sommet travaillaient encore à l'élaboration d'une déclaration commune officialisant leurs objectifs et principes.

Les débats, auxquels participeront plusieurs ministres, rassembleront, outre les Etats de la région, deux territoires français et le territoire américain de Guam.

Interrogé plus spécifiquement sur les îles Salomon, qui ont une relation de plus en plus étroite avec la Chine, il a assuré qu'elles participaient activement aux discussions, mais n'a pas spécifiquement confirmé si le Premier ministre Manasseh Sogavare serait présent.

Le haut responsable n'a pas une seule fois mentionné la Chine dans ses échanges avec les journalistes, mais assuré que les Etats-Unis abordaient la relation avec les îles et Etats du Pacifique, laissée en jachère depuis des décennies, "avec un certain degré d'humilité".

Il a reconnu que les dirigeants de la zone s'interrogeaient sur le degré d'engagement des Etats-Unis, et sur leur capacité à le maintenir dans la durée: "Je pense que c'est l'une de ces choses qui ne peuvent pas être réglées par des mots, mais par l'action".

le Mercredi 28 Septembre 2022 à 02:33 | Lu 1798 fois