Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Besançon: condamné pour vente de près d'une tonne d'armes, envoyées par La Poste



Besançon, France | AFP | vendredi 07/05/2021 - Un homme de 33 ans qui a reconnu avoir vendu des centaines d'armes, envoyées dans 80 colis d'un poids total de près d'une tonne, a été condamné à sept mois de prison avec sursis à Besançon, a indiqué le parquet vendredi.

Cet ancien artilleur passionné d'armes a été jugé jeudi par le tribunal correctionnel de Besançon pour "acquisition, détention et cession non autorisée d'armes" et "importation en contrebande de marchandises dangereuses pour la sécurité publique", dans le cadre d'une comparution de reconnaissance de culpabilité.

Entre 2018 et 2020, il a vendu "250 objets" tels que des obus, des grenades, des fusils ou des munitions à des clients généralement domiciliés à l'étranger, en Europe, "par passion et pour arrondir ses fins de mois", a indiqué le procureur de la République Etienne Manteaux lors d'une conférence de presse.

Le service d'enquêtes judiciaires des finances (SEJF) a été saisi de l'enquête en octobre dernier après la découverte par les douanes, au centre de tri postal de Saint-Priest (Rhône), d'un obus dissimulé dans un colis de 12 kilos.

Une perquisition menée au domicile de l'expéditeur, dans la périphérie de Besançon, a permis de découvrir 28 armes de guerre, dont certains obus et certaines grenades non percutés gardaient un potentiel explosif, 36 armes d'épaules et un important stock de munitions.

"Il s'agit d'armes plutôt anciennes, mais qui ne sont pas neutralisées et sont en état de fonctionner", note M. Manteaux. Celui-ci souligne le "risque que ces armes ne se retrouvent dans de mauvaises mains".

Le trentenaire, un auto-entrepreneur sans antécédent judiciaire, a expliqué qu'il "recherchait des obus et des munitions dans les forêts aux environs de Besançon avec des détecteurs de métaux", a-t-il ajouté.

le Vendredi 7 Mai 2021 à 08:09 | Lu 408 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus