Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Bad trip pour le cinéma



Tahiti, le 27 juillet 2020 - Après plus de trois mois de fermeture, les cinémas ont rouvert en Polynésie le 8 juillet. Si les premiers jours ont été marqués par un retour des spectateurs dans les salles, depuis, la fréquentation est en baisse, en raison du peu de nouveautés de blockbusters américains. Les exploitants mettent en place différents scénarios pour s’en sortir.
 
Décidément, le Covid-19 joue une fois encore le rôle du méchant et, hélas, il le joue toujours aussi bien. Fermés pendant plus de trois mois en raison de l’épidémie, les cinémas tahitiens ont rouvert le 8 juillet dernier, mais cette reprise ressemble plutôt à un film de seconde zone.
Le début de l’histoire commençait plutôt bien avec la mise en place, pour la réouverture, d’une Fête du cinéma d’une douzaine de jours du 8 au 19 juillet, avec un tarif préférentiel à 750 Fcfp. « Les gens étaient en manque de sorties, ils sont venus au cinéma en famille, entre amis, c’est clairement une sortie qu’ils apprécient. », constate Bryan Hyckson, le directeur de Pacific Films, qui exploite les salles Concorde, Liberty et Hollywood à Papeete.
Mais depuis la fin de la Fête du cinéma, le nombre de spectateurs qui décident de se faire une toile ne reprend pas comme avant la période du confinement. « On n’a pas encore de données chiffrées, mais on voit vraiment une accalmie », remarque le directeur de Pacific films, un peu dépité.
Même constat de la part de son homologue du Majestic Tahiti, qui note aussi une baisse de la fréquentation. « Il y a moins de monde que d’habitude et avec la rentrée scolaire et le mois de septembre, qui sont déjà une période calme, cela ne va pas s’améliorer », déplore Mariana Dupont, la gérante du Majestic Tahiti.

Des grands classiques sur écran

La cause de cette mauvaise comédie qui ne fait rire personne : le manque de sorties des grosses productions hollywoodiennes, dont sont très friands les spectateurs polynésiens. Environ 80% des films qui sortent au fenua sont américains, alors qu’ils ne représentent que 50% en métropole. Avec l’épidémie du Covid-19 qui ne ralentit pas aux Etats-unis, c’est donc tout le monde du cinéma qui espère ne pas faire le remake d’un film catastrophe.
« Les distributeurs ne sortent plus ou très peu de films actuellement. Et on ne sait pas comment ils vont se comporter dans l’avenir. Ils ne vont sans doute pas tous les sortir d’un coup, car à chaque sortie, il y a du marketing (…). On n’a donc aucune visibilité pour l’instant », déplore Bryan Hyckson. Le directeur de Pacific Films se réjouit néanmoins de la sortie de Scooby ! cette semaine et prochainement du long-métrage Tenet de Christopher Nolan ou de la super production Mulan, en espérant toutefois qu’elle ne soit pas une fois de plus retardée.
Si les blockbusters sont donc devenus une denrée rare en cette période de Covid-19, les exploitants misent néanmoins sur des films de prime abord moins populaires, mais qui se révèlent de qualité, à l’instar de L’aventure des Marguerite.
Et surtout ils essayent de rebondir en développant d’autres scénarios pour ne pas sombrer dans la crise : programmation d’anciens très gros succès avec plusieurs séances de Titanic « Cela fonctionne bien, c’est un public jeune qui découvre ce film pour la première fois sur grand écran. On va également organiser le 7 août une soirée super héros avec Les gardiens de la galaxie et Avenger 1 », se réjouit Bryan Hyckson, qui compte aussi sur des événements comme Cinékid Tahiti, le 1er août (lire encadré) pour faire revenir les spectateurs dans les salles.
Mêmes options du côté du Majestic Tahiti qui souhaite programmer sur ses écrans des marathons-séries et notamment la diffusion de la saga Harry Potter. « Ce n’est pas simple, car il faut avoir les autorisations des distributeurs, mais cela peut faire revenir les spectateurs dans les salles »,  note Mariana Dupont, la gérante du Majestic Tahiti.
Pas de scénario à la Psychose donc à l’heure actuelle pour les cinémas, qui ne prévoient pas de clap de fin, mais plutôt des adaptations. « On va devoir sûrement supprimer quelques séances selon les jours et les films, cela fait un peu mal au coeur tout de même », confesse Bryan Hyckson.

Cinékid Tahiti revient avec Scooby !
 
Absent depuis le mois de mars, Cinékid revient enfin avec son sympathique concept : toute une matinée ciné spécialement réservée aux enfants.
Au programme de ce samedi 1er août de 8h45 à 11h30 au cinéma Liberty :
– 3 courts-métrages pour bien démarrer la matinée
– un spectacle de clown Nani
– un goûter gourmand avec les gaufrettes Roby Gaufre et les glaces Tip Top
– le film "Scooby !"
Les billets sont en vente au cinéma Liberty au tarif de 1 500 Fcfp dès maintenant et le jour de la séance dès 8h30. Le masque est recommandé, mais pas obligatoire pour les enfants de moins de 11 ans.   
 
Le synopsis
Dans Scooby !, nous pourrons découvrir comment Scooby et Sammy se sont rencontrés lorsqu’ils étaient encore tout jeunes et comment ils ont fondé l’équipe Mystère et Cie avec Fred, Velma et Daphné. 

Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 27 Juillet 2020 à 15:54 | Lu 2509 fois

Tags : CINEMA





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Octobre 2020 - 12:37 Le concert de Tryo reporté au 24 avril 2021

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus