Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Ayo : "Il n’y a pas de hasard"



TAHITI, le 5 janvier 2021 - L’artiste Ayo est sur le territoire pour assurer quatre concerts, trois à Tahiti et un à Moorea. Elle interprètera ses propres chansons avec quatre musiciens locaux. Les répétitions ont commencé.

Ayo est auteure, compositrice et interprète. En 2006, son titre Down on my knees a conquis le monde. Depuis, la chanteuse enchaîne les succès folk-soul.

Elle vient de sortir un 6e album intitulé Royal. Arrivée à Tahiti il y a quelques jours, elle assurera quatre concerts accompagnée de musiciens locaux : Maruarii Ateni à la guitare, Vatea à la basse, Bruno Demougeot au piano et à la voix et Oscar Descamps à la batterie.

Les répétitions ont commencé ce mardi mais avant de se mettre à chanter, elle s‘est livrée.

Tahiti Infos : Vous avez accepté sans hésiter de chanter avec des musiciens du territoire que vous ne connaissez pas, est-ce une habitude que d’aller à la rencontre d’autres artistes ?
Ayo : "Je trouve toujours très intéressant de rester ouvert, de se laisser inspirer par d’autres. On cherche toujours de nouvelles inspirations et cela est une belle occasion. Je pourrais jouer seule, avec une guitare, mais c’est plus intéressant d’être à plusieurs."

Tahiti Infos : Qu’est-ce que cela vous apporte précisément ?
Ayo : "Tous les gens ont une personnalité différente. Il n’y a pas, par exemple, deux pianistes qui jouent de la même façon. C’est inspirant."

Tahiti Infos : Comment procédez-vous pour travailler et vous entendre avec d’autres musiciens ?
Ayo : "J’ai envoyé une sélection de chansons qu’ils ont travaillées en amont, pour avoir des couleurs. Cette liste n’est pas nécessairement celle que nous jouerons pendant les concerts car la musique est spirituelle et l’esprit doit rester libre. Nous jouerons des chansons de mes différents albums, mais je ne vous dirai pas lesquelles pour garder l’effet de surprise."

Tahiti Infos : Reprendrez-vous vos plus fameux titres, comme Down on my knees ?
Ayo : "Peut-être, mais si c’est le cas, dans une version peu connue."

Tahiti Infos : Comment expliquez-vous le succès de certaines de vos chansons ?
Ayo : "Il y a un chemin pour chacun d’entre nous. Parfois nous pensons être sur le bon chemin, nous pensons viser le bon objectif, nous pensons que certaines choses ne sont pas pour nous alors qu’elles le sont. Il faut apprendre la langue universelle, lire les signes. Je crois à l’énergie, je crois que l’univers à des règles et, qu’au sein de cet univers nous sommes des sortes d’outils. Nous pouvons aussi être des messagers pour d’autres."

Tahiti Infos : Quand vous parlez de langue universelle, vous pensez à la musique ?
Ayo : "Oui, car la musique déclenche d’abord des émotions, que l’on parle anglais, espagnol, français."

Tahiti Infos : Le secret de votre musique et de vos textes est peut-être là ?
Ayo : "La musique a le pouvoir de toucher les gens à des endroits qu’ils ne pensaient pas sensibles. Ce qui explique que, parfois, des gens qui ne sont pas croyants entrent dans une église pour écouter du Gospel et qu’ils se mettent à pleurer."

Tahiti Infos : Votre dernier album, Royal, est sorti en 2020. Que représente-t-il pour vous ?
Ayo : "Il représente beaucoup, plus que les précédents car il m’a aidée, il m’a apporté de la lumière, m'a fait sortir d’endroits très sombres. Avant, je ne comprenais pas très bien la dépression, je pensais que c’était quelque chose qu’on imaginait pour vendre des médicaments, et puis je suis devenue moi-même très triste, sans savoir pourquoi. Royal devait être un album de reprise de mes chansons. Mais quatre jours avant d’enregistrer j’ai tout arrêté, j’ai refusé de reprendre des titres, ce qui a surpris mon manager, la maison de disques. J’ai proposé de nouvelles chansons. Et c’est ainsi que Royal est né, et c’est pourquoi il compte."

Tahiti Infos : Vous continuez à créer ?
Ayo : "Tout le temps, tout est inspirant, tout m’inspire : une session de surf, l’odeur d’une fleur, un voyage, une rencontre. Parfois, après avoir surfé, je prends mon téléphone pour enregistrer la mélodie qui m’est venue ou les textes que j’ai imaginés dans l’eau. J’écris et compose sans savoir pourquoi mais il n’y a pas de hasard."


Pratique

Les concerts des 9 et 10 janvier à l’InterContinental de Tahiti, au sunset de 17 heures à 18h30 sont complets.

Deux dates supplémentaires sont ouvertes : le 15 janvier à l’InterContinental de Tahiti et le 16 au Manava à Moorea.

Les gestes barrières devront être respectés. Les spectateurs seront assis par table de six au maximum avec port du masque obligatoire pour se déplacer et service à table. Les places sont disponibles à la vente depuis le vendredi 18 décembre.

Ayo avec le groupe de musiciens du territoire.
Ayo avec le groupe de musiciens du territoire.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Janvier 2021 à 16:56 | Lu 2198 fois

Tags : ayo





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus