Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Australie: Clive Palmer débouté en justice face au chinois Citic



Sydney, Australie | AFP | mardi 08/12/2015 - Le magnat australien du secteur minier Clive Palmer a subi un revers dans une longue procédure judiciaire contre le chinois Citic Pacific, auquel il réclamait 48 millions de dollars australiens (32 millions d'euros) d'avance sur royalties.

Depuis des années, l'entreprise Mineralogy du milliardaire flamboyant est en litige avec Citic Pacific au sujet de gisements de magnétite dans la région de Pilbara (nord-ouest).

Citic Pacific exploite ce gisement situé sur une immense propriété appartenant à Clive Palmer en vertu d'un bail de 25 ans. Le magnat australien, qui est également député, membre du parti populiste Palmer United Party, s'oppose au groupe chinois sur le calcul des royalties et droits portuaires.

Le milliardaire avait demandé en référé à la Cour suprême de l'Etat d'Australie occidentale d'ordonner à la société chinoise de lui verser 48 millions de dollars australiens d'avance sur royalties.

Clive Palmer arguait qu'il avait besoin de cette somme pour renflouer une autre de ses sociétés, Queensland Nickel, une raffinerie de nickel en difficulté menacée de faillite. Des centaines d'emplois sont en jeu alors que cette raffinerie subit de plein fouet la dégringolade des cours des matières premières, ont fait valoir ses avocats.

La Cour suprême l'a cependant débouté dans un jugement rendu lundi soir. La demande de Mineralogy est "hautement inhabituelle" étant donné que la procédure sur le montant des royalites dus par Citic est toujours en cour et n'a pas été tranchée par la justice.

La dispute a parfois débordé du cadre judiciaire. Clive Palmer a qualifié les membres du gouvernement chinois de "bâtards" l'année dernière, tandis qu'un journal d'Etat chinois estimait qu'il s'agissait là de commentaires de "gredin".

Le directeur de Queensland Nickel, Clive Mensink, qui est le neveu du milliardaire, a annoncé qu'il allait en appeler au gouvernement de cet Etat. "Des gouvernements précédents nous ont soutenu lorsque le cours du nickel était bas", dit-il.

Un porte-parole de la société chinoise, Rob Newton, a expliqué que le groupe chinois avait de l'empathie pour les salariés de la raffinerie mais que Citic avait au fil des années versé des millions de dollars à Mineralogy.

"Nous estimons que la façon dont M. Palmer choisit de dépenser son argent et de gérer ses autres affaires, qu'il s'agisse de golfs, de mines de nickel, d'équipes de football, du Titanic 2 et de dinosaures robotisés, est quelque chose qui le regarde".

M. Palmer s'est illustré entre autres en faisant construire une réplique grandeur nature du Titanic, le paquebot qui avait coulé en 1912, et un golf orné de dinosaures robotisés.

Citic Pacific est une filiale hongkongaise du conglomérat chinois Citic, dont les activités vont de l'immobilier à la banque en passant par les mines.

Rédigé par () le Mardi 8 Décembre 2015 à 06:01 | Lu 560 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus