Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


"Au revoir, bises, #soyezsages": Besson s'auto-éjecte du réseau Twitter



"Au revoir, bises, #soyezsages": Besson s'auto-éjecte du réseau Twitter
PARIS, 8 mai 2012 (AFP) - "Au revoir. Bises. See u. #soyezsages": Eric Besson, l'un des politiques les plus actifs sur Twitter, a pris congé de ses quelque 58.000 abonnés par une courte rafale de micro-messages avant de supprimer son profil du réseau lundi soir.

"Je reviendrai sur Tw dans quelques jours... ou quelques mois. Inch'Allah", a écrit le ministre de l'Industrie, également chargé de l'Economie numérique, dans un premier tweet annonçant peu après 20H30 la fermeture de son compte "dans quelques instants".

"J'aurais aimé jouer au foot devant 58.000 spectateurs. A défaut, grâce à vous, j'ai twitté pour 58.000 fwrs", a-t-il résumé en remerciant ses "followers" abonnés.

"Informer, échanger, provoquer, jouer, j'ai usé et abusé de cet espace de liberté", a reconnu Eric Besson, l'un des ministres de Nicolas Sarkozy les plus prolixes et les plus suivis sur Twitter avec ses collègues Nathalie Kosciusko-Morizet (près de 160.000 abonnés) et Nadine Morano (78.000).

M. Besson, qui avait ouvert fin 2010 son compte personnel, l'alimentait quotidiennement d'informations ou commentaires les plus divers: politiques, footballistiques voire personnels.

L'un de ses tweets privés reste une des gaffes les plus connues d'un responsable politique sur le réseau: "Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ?". Reçu par tous ses suiveurs le 19 octobre 2011, ce message s'était répandu à vitesse grand V avant qu'il ne l'efface une dizaine de minutes après, expliquant avoir appuyé "par erreur" sur la touche envoi.

En décembre, le ministre de l'Industrie avait également défrayé la chronique, avec la secrétaire nationale d'Europe-Ecologie Les Verts Cécile Duflot, dans un échange de tweets aigre-doux consécutif à l'intrusion de militants de Greenpeace dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube).

bpi/jbo/bg

Rédigé par AFP le Mardi 8 Mai 2012 à 06:22 | Lu 553 fois





Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies