Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Au 1er novembre, les chèques mal remplis vont coûter cher



Tahiti, le 1er novembre 2020 – A compter de ce dimanche 1er novembre, les banques du fenua rejetteront systématiquement les chèques mal remplis et non-conformes. Des erreurs qui peuvent coûter jusqu'à 3 575 Fcfp selon les banques !
 
L'information a été rappelée ce week-end par l'association de consommateurs Te tia ara, les trois banques locales, Fare Rata et l'IEOM ont signé récemment une position commune pour "rejeter systématiquement" les chèques mal remplis et donc non-conformes. Les banques insistent principalement sur l'importance des mentions obligatoires devant figurer sur les chèques. Pour l'émetteur : le montant en lettres et en chiffres, le nom du bénéficiaire, la date, le lieu et la signature. Pour le bénéficiaire : sa signature et son numéro de compte au dos du chèque. "Si des progrès ont été constatés, nous notons encore trop d'irrégularités sur les chèques contrôlés", explique le communiqué des banques et de l'IEOM. "Cette situation n'est plus acceptable, et c'est pourquoi nous vous informons qu'à compter du 1er novembre 2020, les chèques non-conformes aux exigences rappelées, seront systématiquement rejetés par nos établissements". Or le rejet par une banque d'un chèque non-conforme entraîne des frais qui varient d'un établissement à un autre : 550 Fcfp pour les comptes CCP, 3 024 Fcfp pour la Socredo, 3 056 Fcfp pour la Banque de Tahiti et 3 575 Fcfp pour la Banque de Polynésie.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 1 Novembre 2020 à 14:57 | Lu 17065 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus