Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Association Police 2000 : Une journée récréative pour 400 enfants défavorisés



PAPEETE, le 22 juillet 2016 - 400 enfants défavorisés ont passé, jeudi, une journée récréative entre une séance de cinéma et une sortie manège grâce à l'association Police 2000.

Deux fois par an, depuis 28 ans, l'association Police 2000 organise une journée récréative pour les enfants défavorisés. L'association a réuni jeudi dernier 400 enfants défavorisés âgés entre 5 et 9 ans. Les enfants ont commencé leur journée par un petit déjeuner dans les jardins de la résidence du Haut-commissaire. Les enfants ont pu voir "le livre de la jungle" au cinéma, puis un déjeuner à la salle Philanthropique chinoise, puis une visite des papio d'Aorai Tinihau, leur journée s'est close avec un Flashmob et une remise des barbes à papa.

Police 2000 est une association à but social et de prévention de la délinquance juvénile "la police arrive à rentrer plus aisément dans les quartiers et cela depuis 28 ans que nous avons mené l'opération" indique Rodolphe Tutairi, le président de l'association. Les habitants des quartiers prioritaires ont tendance à se méfier des forces de l'ordre, le moyen que la police a trouvé pour réussir à les toucher, c'est à travers les enfants. "Quand on passe par les enfants les familles et les quartiers s'ouvrent plus facilement. C'est pourquoi, Police 2000 est une police de proximité pour que nous ayons plus de faciliter pour rentrer dans les familles nous passons par les enfants", rapporte Rodolphe Tutairi.

De son côté, le Haut-Commissaire a félicité la démarche et "ce magnifique exemple de solidarité". L'association a décidé d'étendre son champ d'action, il s'adresse à tous les enfants des quartiers défavorisés allant de Hitia'a O tera à Papara en passant par Papeete et Faa'a, "avant, nous n'intervenions qu'à travers la DSP, mais nous avons constaté que leur champ d'action était limité puisqu'il ne concerne que le grand Papeete soit Papeete, Pirae, Arue. Aujourd'hui nous passons par les communes et notamment par les maires."

Même s'il n'y a pas en Polynésie de zones de non-droit cette action facilite les rapports entre les forces de l'ordre et les populations des quartiers prioritaires. L'association prévoit deux sorties récréatives par an pour les enfants, la prochaine aura lieu en décembre prochain.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Vendredi 22 Juillet 2016 à 15:50 | Lu 634 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués